Courses commémoratives pour Boston, de Londres jusqu'au Québec

Des centaines de  personnes ont couru sur... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Des centaines de personnes ont couru sur le mont Royal à la mémoire des victimes des attentats du marathon de Boston. Certains répondaient à l'appel du chroniqueur de La Presse Marc Cassivi (deuxième à gauche).

Photo: Robert Skinner, La Presse

Partager

Dossiers >

Attentats de Boston

International

Attentats de Boston

Le fil d'arrivée du 117e marathon de Boston s'est rapidement transformé, lundi après-midi, en une véritable scène d'horreur. Vers 14h50, deux bombes ont explosé à deux endroits différents rue Boylston. Trois personnes sont mortes, dont un garçon de 8 ans. Selon un bilan provisoire, au moins 170 personnes, coureurs et spectateurs, ont été blessées, dont certaines gravement. »

De Londres à Montréal, des milliers de personnes ont couru aujourd'hui à la mémoire des victimes des attentats de Boston.

Dans un geste de solidarité qui semblait aller de soi pour «la communauté des coureurs», plusieurs centaines de personnes se sont rendues au pied du Mont-Royal en fin de matinée pour y effectuer une boucle de dix kilomètres. Un peu partout, les chandails jaunes des différentes éditions du marathon de Boston attiraient l'attention.

Il y avait Philippe Gingras, qui a complété la longue course quelques minutes avant l'explosion des bombes lundi, mais également Yves Lévesque, dont le chandail qui date du marathon de 1992 a pris des teintes de beige avec les années. «Coureur un jour, coureur toujours», a lancé, en sueurs, l'homme de 52 ans, qui a complété son dernier marathon il y a deux ans.

À Québec, 2000 personnes ont couru sur les plaines d'Abraham, tandis que d'autres sportifs ont fait la même chose à Gatineau, Sherbrooke, Rimouski et Drummondville, entre autres.

Au célèbre marathon de Londres, la police a augmenté ses effectifs de 40%, et des hélicoptères ont survolé la ville. Vers dix heures, les 35 000 coureurs et les milliers de spectateurs rassemblés pour l'événement ont observé 30 secondes de silence. La majorité des athlètes avaient accroché un ruban noir à leur maillot pour exprimer leur sympathie envers les proches des trois victimes et 170 blessés du marathon de Boston.

La sécurité a aussi été renforcée aux marathons de Toronto et Vancouver, qui se déroulent également dimanche.

-Avec l'Agence France Presse et La Presse canadienne

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer