Le djihadistes Amedy Coulibaly inhumé en région parisienne

Amedy Coulibaly a été tué le 9 janvier... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Amedy Coulibaly a été tué le 9 janvier à Paris au cours de l'assaut policier qui a suivi sa prise d'otages dans un supermarché casher parisien, où il avait abattu quatre clients ou employés juifs. Il est également le meurtrier d'une policière tuée la veille au sud de la capitale.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attentats à Paris

International

Attentats à Paris

Le siège parisien du journal satirique français «Charlie Hebdo» a été la cible d'un attentat terroriste sanglant ayant coûté la vie à au moins 12 personnes dont son directeur de rédaction et dessinateur emblématique Charb et ses trois autres caricaturistes vedettes: Cabu, Wolinski et Tignous. Le pire attentat en sol français depuis 50 ans. Cet attentat a été suivi par deux attaques qui seraient vraisemblablement liées au carnage chez «Charlie Hebdo». »

Sur le même thème

Agence France-Presse
CRÉTEIL, France

Le troisième djihadiste auteur des attentats de Paris, Amedy Coulibaly, meurtrier d'une policière et de quatre otages juifs dans un supermarché casher, a été enterré discrètement vendredi dans la banlieue sud de la capitale française, selon des sources concordantes.

Le corps de Coulibaly a été inhumé dans le carré musulman du cimetière de Thiais, l'un des plus grands de la région parisienne, à la suite du refus du Mali, pays d'origine de sa famille, d'accueillir sa dépouille.

Un important dispositif policier avait été mis en place pour l'occasion. Seuls «quelques membres» de la famille du djihadiste, unique garçon d'une fratrie de dix enfants, étaient présents, a indiqué une source policière.

Amedy Coulibaly a été tué le 9 janvier à Paris au cours de l'assaut policier qui a suivi sa prise d'otages dans un supermarché casher parisien, où il avait abattu quatre clients ou employés juifs. Il est également le meurtrier d'une policière tuée la veille au sud de la capitale.

Sa tombe est anonyme, comme celles des frères Chérif et Saïd Kouachi, auteurs de l'attentat du 7 janvier contre le journal satirique Charlie Hebdo, selon des sources proches du dossier.

Chérif et Saïd Kouachi, responsables de l'attaque meurtrière contre Charlie Hebdo, ont été inhumés le week-end dernier à Gennevilliers, banlieue populaire au nord de Paris, et à Reims (est).

Les deux municipalités avaient exigé l'anonymat des tombes pour éviter que celles-ci ne deviennent un «lieu de pèlerinage».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer