Les attaques en France, possible prélude à une vague d'attentats en Europe

Dans des communications interceptées par les services de... (Photo Archives AFP)

Agrandir

Dans des communications interceptées par les services de renseignement américains, Paris serait évoqué comme étant le signal pour une série d'attentats visant d'autres villes européennes.

Photo Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attentats à Paris

International

Attentats à Paris

Le siège parisien du journal satirique français «Charlie Hebdo» a été la cible d'un attentat terroriste sanglant ayant coûté la vie à au moins 12 personnes dont son directeur de rédaction et dessinateur emblématique Charb et ses trois autres caricaturistes vedettes: Cabu, Wolinski et Tignous. Le pire attentat en sol français depuis 50 ans. Cet attentat a été suivi par deux attaques qui seraient vraisemblablement liées au carnage chez «Charlie Hebdo». »

Agence France-Presse
BERLIN

Les attaques perpétrées en France pourraient être le début d'une vague d'attentats à l'échelle européenne, selon des communications de dirigeants de l'organisation État islamique interceptées par les services de renseignement américains, affirme le journal allemand Bild dans son édition de dimanche.

Selon le quotidien populaire, qui cite des sources anonymes au sein des services de renseignement américains, l'un de ces services, la NSA, aurait intercepté peu après les attaques perpétrées à Paris des communications dans lesquelles des dirigeants de l'organisation État islamique (EI) annonçaient une prochaine vague d'attentats.

Dans ces communications, Paris serait évoqué comme étant le signal pour une série d'attentats visant d'autres villes européennes, parmi lesquelles Rome, écrit le journal, selon lequel aucun plan concret d'attaque n'est en revanche connu.

Les services américains disposeraient d'informations selon lesquelles les frères Chérif et Saïd Kouachi, auteurs de la tuerie perpétrée à l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo (12 morts), auraient eu des contacts aux Pays-Bas, affirme par ailleurs Bild.

Entre mercredi et vendredi, dix-sept personnes ont été tuées dans des attaques jihadistes en France. Les trois hommes responsables de ces morts, les frères Kouachi et Amedy Coulibaly, ont été abattus par les forces de l'ordre françaises.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer