Un suspect inculpé pour terrorisme en Belgique

Des policiers et des soldats mènent la garde... (PHOTO NICOLAS LAMBERT, AFP/BELGA)

Agrandir

Des policiers et des soldats mènent la garde devant le Palais de justice de Bruxelles.

PHOTO NICOLAS LAMBERT, AFP/BELGA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attaques à Paris
Attaques à Paris

Notre dossier spécial sur les attentats du 13 novembre à Paris. »

Agence France-Presse
BRUXELLES

Un suspect arrêté jeudi en Belgique a été inculpé pour terrorisme en lien avec les attentats commis à Paris le 13 novembre, a indiqué le Parquet fédéral belge vendredi dans un communiqué.

Cette personne, «emmenée hier pour audition dans le cadre du dossier concernant les attentats commis à Paris vendredi dernier, a été mise sous mandat d'arrêt par le juge d'instruction», a indiqué le Parquet. «Il est inculpé de participation à des attentats terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste», a ajouté la même source.

Le parquet fédéral belge avait auparavant indiqué qu'une perquisition menée jeudi dans le quartier bruxellois de Laeken avait débouché sur deux interpellations. Un des suspects avait été libéré, l'autre avait vu sa détention prolongée, selon la même source.

Par ailleurs, le Parquet fédéral belge a indiqué vendredi dans son communiqué avoir remis en liberté le seul suspect encore détenu parmi sept personnes arrêtées jeudi dans l'entourage de Bilal Hadfi, l'un des djihadistes décédés dans les attaques.

«Dans le cadre du dossier du parquet fédéral à l'encontre de Hadfi Bilal, la seule personne qui était encore privée de sa liberté a été relâchée», a indiqué le parquet.

Ces sept personnes, dont l'identité n'a pas été révélée, avaient été appréhendées jeudi lors de six perquisitions menées à Bruxelles, notamment à Molenbeek, commune considérée comme une base arrière du djihadisme européen.

Le Parquet avait précédemment indiqué avoir relâché six de ces suspects après interrogatoire.

L'organisateur présumé des attaques, Abdelhamid Abaaoud, dont la France a annoncé jeudi la mort dans un assaut policier à Saint-Denis près de Paris, et les frères Brahim et Salah Abdeslam, sont originaires de Molenbeek.

La justice belge avait également indiqué précédemment avoir prolongé vendredi la détention provisoire de Hamza Attou et Mohammed Amri, soupçonnés d'avoir exfiltré vers la Belgique Salah Abdeslam, suspect clé dans les attentats de Paris.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer