Immigration illégale: des policiers grecs dans les aéroports allemands

L'Allemagne est une destination privilégiée pour des milliers... (ARCHIVES AFP)

Agrandir

L'Allemagne est une destination privilégiée pour des milliers de migrants pris au piège en Grèce depuis que plusieurs États européens ont fermé leurs frontières l'année dernière.

ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crise migratoire

International

Crise migratoire

Pour tout savoir sur la crise migratoire sans précédent qui perturbe l'Europe. »

Agence France-Presse
Athènes

Des policiers grecs vont être déployés en Allemagne pour y renforcer les contrôles aéroportuaires après l'interception dans des aéroports allemands de centaines de migrants venant de Grèce avec de faux papiers, a déclaré une source policière.

Dès la semaine prochaine, des officiers de liaison grecs seront déployés dans les aéroports de Francfort et de Munich pour faciliter les contrôles des passeports, selon cette source.

Cette décision fait suite à une plainte du ministre allemand de l'Intérieur, selon lequel environ 1000 personnes voyageant depuis la Grèce avec des documents falsifiés ont été interceptées entre janvier et octobre dans les aéroports allemands.

Selon la source policière, les autorités allemandes n'ont pas fourni à Athènes de détails précis sur ces centaines de personnes qui ont transité depuis la Grèce avec de faux papiers ces dix derniers mois, ce qui aurait pu permettre à Athènes de vérifier leurs antécédents.

La police grecque intervient régulièrement contre des gangs spécialisés dans la falsification de papiers, basés principalement à Athènes, qui fournissent des demandeurs d'asile voulant quitter le pays.

Ces derniers jours, la police aéroportuaire allemande a renforcé ses contrôles, même vis-à-vis des ressortissants allemands revenant de Grèce, a précisé la source policière.

Les médias allemands ont récemment accusé la Grèce - qui accueilli quelque 60 000 réfugiés et migrants sur son territoire l'année passée - de fermer les yeux sur les demandeurs d'asile qui se faufilent en dehors de son territoire.

Des informations rejetées fermement par le ministère grec des Migrations.

L'Allemagne est une destination privilégiée pour des milliers de migrants pris au piège en Grèce depuis que plusieurs États européens ont fermé leurs frontières l'année dernière.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer