La Slovénie va réduire les entrées de migrants

Un policier monté dirige un groupe de migrants... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Un policier monté dirige un groupe de migrants dans le sud-est de la Slovénie, en octobre dernier.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crise migratoire

International

Crise migratoire

L'Europe fait face à une crise migratoire sans précédent, alors que depuis 2015 des centaines de milliers de personnes ont tenté de traverser la Méditerranée pour trouver refuge dans l'«Eldorado européen», plusieurs y laissant leur vie. Un nombre de réfugiés poussé à la hausse notamment par la guerre syrienne et l'établissement du «califat» de l'EI à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
Ljubljana

La Slovénie va réduire l'entrée de migrants sur son territoire en prévision de mesures similaires de l'Autriche, a annoncé dimanche le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Les deux pays membres de l'UE et de la zone Schengen sont devenus une des principales voies de transit des migrants traversant les Balkans en direction de l'Europe occidentale.

L'Autriche, qui n'a cessé de durcir sa position dans la crise migratoire ces dernières semaines, a indiqué dimanche qu'elle allait annoncer cette semaine la restriction des entrées à son principal poste frontière avec la Slovénie.

Anticipant ces mesures, le ministère slovène de l'Intérieur a indiqué dimanche restreindre les entrées sur son territoire.

Selon la télévision publique, les restrictions doivent entrer en vigueur lundi matin et permettre de réduire le nombre de migrants franchissant le poste frontière de Sentilj avec l'Autriche à 1000 par jour.

«Nous avons informé la Croatie, qui a transmis aux deux autres pays (Serbie et Macédoine) sur ce qu'on appelle la route des Balkans de l'ouest», a indiqué le ministère slovène dans son communiqué.

Hermann Muhr, le porte-parole du ministère autrichien de l'Intérieur, a confirmé dimanche à l'AFP qu'«une série de mesures restrictives seront annoncées cette semaine, y compris un quota journalier de migrants, conformément à ce que l'Allemagne est déjà en train de faire».

Le gouvernement autrichien a annoncé en janvier sa volonté de limiter à 37 500 le nombre des demandeurs d'asile acceptés en Autriche en 2016, plus de deux fois moins que les 90 000 de l'année dernière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer