Réfugiés: Moreau ne peut garantir l'atteinte des objectifs de Québec

Pierre Moreau... (PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Pierre Moreau

PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crise migratoire

International

Crise migratoire

L'Europe fait face à une crise migratoire sans précédent, alors que depuis 2015 des centaines de milliers de personnes ont tenté de traverser la Méditerranée pour trouver refuge dans l'«Eldorado européen», plusieurs y laissant leur vie. Un nombre de réfugiés poussé à la hausse notamment par la guerre syrienne et l'établissement du «califat» de l'EI à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

(Québec) Le ministre de la Sécurité publique, Pierre Moreau, n'a pas été en mesure de garantir mercredi que Québec atteindra son objectif d'admettre 3650 réfugiés syriens d'ici la fin de l'année.

«J'espère que oui, mais si vous me demandez 'est-ce que vous me donnez une garantie qu'il va y en avoir 3600 sélectionnés au 31 décembre', je ne répondrai pas oui à cela», a indiqué M. Moreau en point de presse.

Le gouvernement Couillard s'est engagé en septembre à tripler le nombre de réfugiés syriens accueillis au Québec en 2015. On prévoyait à l'origine en recevoir 1200, un chiffre qui a été révisé à 3650.

Québec traitera d'ici le 18 décembre 2400 dossiers de candidats, a promis M. Moreau mercredi. Ces dossiers seront par la suite envoyés au gouvernement fédéral pour compléter le processus d'habilitation sécuritaire. Ce n'est qu'au terme de l'examen fédéral et d'une entrevue que les réfugiés peuvent venir s'établir au Québec.

Qu'en est-il des 1200 autres réfugiés que Québec s'est engagé à accueillir en 2015 ? «Ça va venir par la suite, a indiqué le ministre Moreau. Je ne me fixe pas d'objectif pour dire qu'à telle date il va y en avoir tant. On va y aller au fur et à mesure qu'on est capable» de traiter leur dossier.

À Ottawa, le gouvernement Trudeau doit annoncer dans les prochains jours comment il donnera suite à sa promesse électorale d'accueillir 25 000 réfugiés syriens d'ici la fin de l'année. Ce plan devait faire en sorte que le nombre de réfugiés accueillis par Québec passe de 3650 à plus de 5700. Cette projection est calculée en fonction du poids démographique de la province dans le pays.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer