La Slovénie pourrait renforcer la «protection» de sa frontière avec la Croatie

Le gouvernement slovène a annoncé lundi qu'il pourrait prendre des mesures... (PHOTO AFP)

Agrandir

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crise migratoire

International

Crise migratoire

L'Europe fait face à une crise migratoire sans précédent, alors que depuis le début de l'année des centaines de milliers de personnes ont tenté de traverser la Méditerranée pour trouver refuge dans l'«Eldorado européen», plusieurs y laissant leur vie. Un nombre de réfugiés poussé à la hausse notamment par la guerre syrienne et l'établissement du «califat» de l'EI à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
Ljubljana

Le gouvernement slovène a annoncé lundi qu'il pourrait prendre des mesures d'urgence pour renforcer la «protection» de sa frontière avec la Croatie, craignant qu'une nouvelle vague de migrants ne crée une situation pratiquement ingérable en Slovénie.

Dans un communiqué diffusé dans la soirée, le gouvernement fait savoir qu'il a «préparé des mesures d'urgence supplémentaires pour gérer le flux des migrants, dont les mesures nécessaires à la protection des frontières de (l'espace) Schengen».

Le ministre slovène des Affaires étrangères Karl Erjavec a déclaré lundi qu'entre 20 000 et 30 000 migrants se dirigeant vers l'Europe de l'Ouest pourraient affluer cette semaine vers les frontières slovènes - les frontières extérieures de l'espace Schengen de libre-circulation -, et ce après la fin, vendredi dernier, d'une grève des équipages de ferries grecs qui a limité pendant des jours l'arrivée de réfugiés.

«Si nécessaire, ces mesures seront mise en oeuvre dans les prochains jours», a poursuivi le gouvernement, qui n'a cependant pas expliqué en quoi elles consistaient.

La chaîne de télévision privée POP TV a quant à elle indiqué, citant des sources gouvernementales officieuses, que la décision avait été prise d'ériger une clôture de fils barbelés sur la partie la plus vulnérable de la frontière de 670 kilomètres de long avec la Croatie par laquelle la plupart des 167 000 migrants entrés en Slovénie en un mois sont passés.

La Hongrie a de son côté fermé deux de ses frontières aux migrants, celle avec la Croatie et celle avec la Serbie, notamment en installant plusieurs dizaines de kilomètres de clôtures barbelées.

Plus de 750 000 réfugiés et migrants sont déjà entrés depuis le début de l'année en Europe, selon l'ONU, qui table sur l'arrivée de 600 000 personnes sur ce continent ces quatre prochains mois, par la Turquie.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer