Plus de 900 migrants secourus en Méditerranée

Plus de 430 000 migrants et réfugiés ont... (Photo archives AFP)

Agrandir

Plus de 430 000 migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée depuis janvier.

Photo archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crise migratoire

International

Crise migratoire

L'Europe fait face à une crise migratoire sans précédent, alors que depuis le début de l'année des centaines de milliers de personnes ont tenté de traverser la Méditerranée pour trouver refuge dans l'«Eldorado européen», plusieurs y laissant leur vie. Un nombre de réfugiés poussé à la hausse notamment par la guerre syrienne et l'établissement du «califat» de l'EI à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
ROME

Plus de 900 personnes, se trouvant à bord de canots pneumatiques et d'une barque, ont été secourues mardi au cours de huit opérations distinctes au large des côtes libyennes, ont annoncé les garde-côtes italiens dans la soirée.

Sur ces 928 migrants, 198 se trouvant à bord de deux canots pneumatiques ont été récupérés par un bâtiment des garde-côtes.

Des bateaux de la marine de guerre italienne ont de leur côté porté secours à 405 personnes.

À ces opérations a également participé un bâtiment de guerre espagnol, le Rio Segura,  qui a secouru 325 personnes.

Plus de 430 000 migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée depuis janvier, et près de 2750 y ont laissé la vie ou sont portés disparus, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Près de 310 000 d'entre eux sont arrivés en Grèce, et 121 000 en Italie, selon le dernier comptage publié le 11 septembre par l'organisation internationale dont le siège est à Genève. En outre, 2166 sont arrivés en Espagne et 100 à Malte.

Une nouvelle phase de la lutte contre les passeurs en Méditerranée débutera mercredi, permettant aux navires membres du dispositif Eunavfor Med d'intervenir dans les eaux internationales.

Les bâtiments de guerre européens pourront désormais opérer contre les passeurs mais à condition de rester dans les eaux internationales, donc sans entrer dans les eaux territoriales libyennes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer