Une societé liée à Trump remporte un gros marché à Porto Rico

Whitefish Energy Holdings a remporté un contrat de... (PHOTO AP)

Agrandir

Whitefish Energy Holdings a remporté un contrat de 300 millions de dollars pour restaurer une partie du réseau électrique de l'île.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Leila MACOR
Agence France-Presse
Miami

Une société américaine qui a obtenu un gros contrat pour restaurer une partie du réseau électrique de Porto Rico, après le passage de l'ouragan Maria, était mardi sous le feu des projecteurs, un de ses financiers ayant soutenu la campagne présidentielle de Donald Trump.

La Commission électorale fédérale (FEC), l'agence américaine chargée de superviser le respect des élections, liste l'investisseur Joe Colonnetta et sa société HBC Investments comme ayant contribué de façon importante à la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016.

HBC Investments finance également Whitefish Energy Holdings, une petite société basée au Montana et fondée il y a deux ans. C'est cette dernière qui a remporté un contrat de 300 millions de dollars pour restaurer une partie du réseau électrique de l'île.

À la suite des informations publiées mardi dans le Daily Beast faisant étant de ce lien entre Whitefish et Donald Trump, les autorités de Porto Rico et la société elle-même se sont empressées de défendre leur position.

«Il y a des millions de partisans de Trump et il y avait des millions de partisans de (son adversaire lors de la campagne) Hillary Clinton», a déclaré Ken Luce, un porte-parole de Whitefish.

Les contributions de Joe Colonnetta à la campagne de Donald Trump «n'ont rien à voir avec le contrat» remporté par Whitefish, a-t-il assuré, expliquant que l'entreprise avait notamment obtenu ce marché du fait qu'elle avait été la première à arriver sur place une semaine après le passage le 20 septembre de l'ouragan.

L'administration Trump a été durement critiquée pour la lenteur de l'aide fédérale au territoire laminé par l'ouragan Maria. Au moins 48 personnes sont mortes et les dégâts sont très importants.

Le gouverneur de l'île, Ricardo Rossello, a assuré que le processus d'attribution de ce marché serait «audité», soulignant cependant qu'après le passage de l'ouragan Irma, deux semaines avant Maria, des discussions avaient déjà eu lieu avec des entreprises pour restaurer l'électricité sur l'île.

Le directeur de l'Autorité de l'énergie électrique, Ricardo Ramos, a également défendu ce contrat lors d'une conférence de presse: «C'était la meilleure décision que nous pouvions prendre et si je pouvais la reprendre, je le referais».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer