Kim Jong-un appelle à renforcer les liens avec la Chine

Kim Jong-un et Song Tao.... (Photo Korean Central News Agency/Korea News Service via AP)

Agrandir

Kim Jong-un et Song Tao.

Photo Korean Central News Agency/Korea News Service via AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Séoul

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a rencontré un haut responsable chinois à Pyongyang, appelant à renforcer les liens avec Pékin, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

Kim a rencontré Song Tao, dirigeant du département international du comité central du Parti communiste chinois, qui accompagnait une troupe d'artistes participant au festival du printemps qui se tient chaque année à Pyongyang pour commémorer la naissance en 1912 du fondateur du régime Kim Il Sung.

Cette visite intervient quelques semaines après les débuts diplomatiques du dirigeant nord-coréen qui, alors qu'il n'avait effectué aucune visite officielle à l'étranger depuis son arrivée au pouvoir fin 2011, est allé à Pékin où il a rencontré le président chinois Xi Jinping.

Pékin est l'allié le plus proche du régime nord-coréen, sur les plans diplomatique et économique, mais les relations se sont tendues ces deux dernières années, Pékin s'opposant de plus en plus fortement aux programmes balistique et nucléaire nord-coréens interdits par la communauté internationale.

Kim Jong-un doit rencontrer le président sud-coréen Moon Jae-in le 27 avril, avant un sommet historique avec le président américain Donald Trump à une date qui reste à déterminer.

Selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA, M. Kim a reçu samedi la délégation chinoise lors d'une réunion au cours de laquelle Song Tao lui a transmis les «salutations chaleureuses» du numéro un chinois.

Les deux hommes ont eu «un échange de vues poussé sur les sujets importants d'intérêt mutuel», a ajouté l'agence nord-coréenne sans plus de détail.

«Le Leader Suprême a déclaré qu'il oeuvrerait positivement au développement de l'amitié traditionnelle entre la RPDC (acronyme officiel de la Corée du Nord, NDLR) et la Chine vers une phase nouvelle, comme le requiert la nouvelle ère».

D'autres échanges et coopérations à haut niveau devraient suivre entre Pékin et Pyongyang, selon des propos de Kim rapportés par KCNA.

Song Tao a souhaité en retour «contribuer à la promotion de relations sino-nord-coréennes durables et prolongées».

M. Kim a également présidé un banquet en l'honneur de la délégation chinoise.

Le quotidien officiel Rodong Sinmun a publié des photos montrant les responsables chinois et nord-coréens assis à plusieurs tables rondes dans une gigantesque salle de réception ornée d'une une image figurant MM. Kim et Xi se serrant la main.

Un autre cliché montrait un concert d'un orchestre nord-coréen avec un grand portrait de M. Xi projeté en arrière-plan.

Plusieurs délégations d'artistes étrangers participent au festival en cours à Pyongyang.

L'agence KCNA a publié de son côté une dépêche au sujet de l'épouse de M. Kim, ce qui est relativement rare, indiquant qu'elle avait assisté en l'absence de son mari à un spectacle donné par des artistes chinois.

La Chine a participé à chacune des éditions du festival depuis 1986, à l'exception de celle de 2016.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer