Un bus se renverse à Hong Kong: dix-huit morts, 50 blessés

Les secouristes tentaient d'extraire les passagers de la... (PHOTO AFP)

Agrandir

Les secouristes tentaient d'extraire les passagers de la carcasse du véhicule et la police n'était pas en mesure de préciser le nombre de personnes encore à l'intérieur.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
HONG KONG

Le conducteur d'un autobus à double niveau qui s'est renversé samedi matin à Hong Kong, faisant au moins 19 morts et plus de soixante blessés, a été arrêté pour conduite dangereuse, a annoncé la police.

Des photographies du site de l'accident montraient des secouristes tentant d'atteindre les passagers pris au piège à l'intérieur du véhicule, renversé sur le côté, le toit arraché, au bord d'une route de la localité de Tai Po, dans le nord des Nouveaux Territoires.

Les services hospitaliers de la ville ont fait état d'un nouveau décès, portant à 19 le bilan des morts.

Le conducteur a été arrêté sous l'accusation de conduite dangereuse ayant causé des décès et des dommages corporels graves.

Selon les autorités, dix blessés étaient dans un état critique, et 20 autres étaient grièvement blessés. La plupart des morts et des blessés se trouvaient sur le niveau supérieur de l'autobus, a déclaré à la presse Chan Hing-yu, du département des pompiers.

Le conducteur est soupçonné d'avoir dépassé la limite de vitesse en descendant une pente et d'avoir perdu le contrôle du véhicule, a déclaré à la presse un responsable de la police routière, Lee Chi-wai.

Il n'a eu besoin d'aucun soin médical après l'accident, a-t-il ajouté, soulignant que son taux d'alcoolémie montrait qu'il était sobre.

L'autobus s'est renversé sur le côté et a heurté un réverbère, qui a frappé l'avant du véhicule.

Des passagers cités par les médias ont raconté que le conducteur conduisait anormalement vite.

L'autobus roulait à une vitesse bien supérieure à celle à laquelle sont habitués les passagers d'un bus, a raconté un passager blessé à l'édition en ligne du South China Morning Post.

Des passagers se seraient plaints auprès du conducteur qui aurait été en retard de dix minutes sur l'horaire. Ce dernier a accéléré avant la survenue de l'accident, a rapporté le Apple Daily, citant des passagers blessés.

Le conducteur «utilisait intentionnellement le bus pour passer sa colère», a même affirmé un autre passager blessé à l'Oriental Daily.

Le député Cheuk-ting du parti démocrate a appelé le gouvernement à se pencher sur la question du modèle des autobus à deux étages, les passagers du niveau supérieur, souvent projetés lors d'accidents, étant particulièrement exposés.

Il a également appelé le gouvernement à s'occuper du problème des conducteurs travaillant de trop longues heures.

Le plus grave accident routier survenu dans la ville s'est produit en 2003 lors de la collision d'un bus à double niveau avec un camion, avant qu'il ne tombe d'un pont, faisant 21 morts.

Dix-huit personnes ont péri également lors d'un accident de bus en 2008.

En 2012, la collision d'un traversier avec un navire de plaisance avait fait 39 morts.

Quatorze personnes avaient été blessées en avril 2017 dans un accident de tramway, et le conducteur avait été arrêté pour conduite dangereuse.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer