Philippines: assaut contre des militants islamistes, 40 morts

Le groupe des combattants contre lesquels l'armée philippine... (AFP)

Agrandir

Le groupe des combattants contre lesquels l'armée philippine (photo) a mené cette offensive a des «aspirations vers l'EI» et cherchait à être reconnu par le groupe État islamique, selon le colonel Jo-ar Herrera, porte-parole de la brigade qui a mené l'assaut.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Manille

Une quarantaine de militants se réclamant du groupe État islamique, dont trois Indonésiens et un Malaisien, ont été tués lors d'une opération terrestre et aérienne d'envergure menée dans le sud des Philippines, a annoncé mardi l'armée philippine.

Ces ressortissants étrangers faisaient partie de plus de 160 combattants contre lesquels une offensive a été menée le week-end dernier dans l'île de Mindanao, dans le sud du pays, a indiqué le général Eduardo Ano, à la presse.

Selon le général Ano, les ressortissants étrangers appartenaient au groupe de la Jemaah Islamiyah en Asie du Sud-Est, qui avait conduit l'attentat de 2002 dans l'île indonésienne de Bali.

La présence de la Jemaah Islamiyah est attestée depuis longtemps dans le sud des Philippines où elle forme des ressortissants locaux notamment à la fabrication de bombes.

Le groupe des combattants contre lesquels l'armée a mené cette offensive a des «aspirations vers l'EI» et cherchait à être reconnu par le groupe État islamique, selon le colonel Jo-ar Herrera, porte-parole de la brigade qui a mené l'assaut.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer