Corée du Nord: Trump évoque des sanctions «plus fortes» de l'ONU

Une parade militaire a eu lieu à Pyongyang... (PHOTO AP)

Agrandir

Une parade militaire a eu lieu à Pyongyang la semaine dernière.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit être prêt à imposer de nouvelles sanctions «plus fortes» à l'encontre de la Corée du Nord, a estimé lundi le président américain Donald Trump sur fond de tensions en raison des programmes nucléaire et balistique de Pyongyang.

«Le statu quo en Corée du Nord est inacceptable et le Conseil de sécurité doit être prêt à imposer de nouvelles sanctions plus fortes (...) C'est une réelle menace pour le monde», a déclaré M. Trump lors d'une rencontre à la Maison-Blanche en présence des ambassadeurs à l'ONU des pays membres du Conseil de sécurité.

«La Corée du Nord est un véritable problème mondial et c'est un problème que nous devons enfin résoudre», a-t-il ajouté.

Lors d'un échange téléphonique entre M. Trump et la chancelière allemande Angela Merkel, les deux dirigeants ont par ailleurs abordé «le défi urgent en matière de sécurité» que représente la Corée du Nord, selon le compte-rendu de la Maison-Blanche.

Au terme d'un compromis avec la Russie, le Conseil a adopté jeudi une déclaration (bien déclaration) condamnant le dernier tir de missile nord-coréen. Signe d'une sévérité accrue, cette déclaration mentionne explicitement des «sanctions» alors que les textes précédents évoquaient seulement «des mesures supplémentaires» contre la Corée du Nord.

Le Conseil de sécurité a déjà imposé six séries de sanctions à la Corée du Nord, dont deux l'an dernier visant à réduire les revenus du régime communiste.

L'ensemble des 100 sénateurs américains ont par ailleurs été conviés mercredi à la Maison-Blanche pour une réunion d'information exceptionnelle sur la Corée du Nord, en présence des chefs militaires, du renseignement et de la diplomatie, a annoncé lundi le Pentagone.

Très critique sur le rôle de l'ONU durant sa campagne, M. Trump a affiché lundi sa volonté d'examiner «de près» le budget de l'organisation multilatérale, jugeant que les dépenses étaient «hors de contrôle».

«Il faut que les États membres unissent leurs efforts pour éliminer tout ce qui est inefficace et redondant», a-t-il déclaré.

«Je pense depuis longtemps que les Nations unies fonctionnent en-dessous de leurs capacités mais ont un énorme potentiel», a-t-il encore dit, sans autres précisions.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer