Indonésie: un homme s'évanouit pendant une flagellation

Herizal bin Yunus, 27 ans, a perdu connaissance... (Photo CHAIDEER MAHYUDDIN, Agence France-Presse)

Agrandir

Herizal bin Yunus, 27 ans, a perdu connaissance au bout du huitième coup de bâton de rotin devant une foule rassemblée au pied de l'estrade érigée à l'extérieur d'une mosquée de Banda Aceh.

Photo CHAIDEER MAHYUDDIN, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Banda Aceh

Un homme s'est évanoui alors qu'il était flagellé pour avoir fréquenté une femme avec laquelle il n'était pas marié à Aceh, seule province d'Indonésie à appliquer la loi islamique.

Herizal bin Yunus, 27 ans, a perdu connaissance au bout du huitième coup de bâton de rotin devant une foule rassemblée au pied de l'estrade érigée à l'extérieur d'une mosquée de Banda Aceh, capitale de la province.

Après avoir repris ses esprits, le jeune homme a été examiné par un médecin qui l'a déclaré en bonne santé. Il a donc été ramené sur l'estrade pour se voir infliger 14 coups supplémentaires. Un tribunal religieux local l'avait condamné à 22 coups de bâton.

Outre les relations entre hommes et femmes non mariés, la consommation d'alcool et les relations sexuelles entre personnes de même sexe ainsi que les jeux d'argent sont interdits dans cette région à la pointe nord de l'île de Sumatra.

Aceh est la seule des 33 provinces de ce pays d'Asie du Sud-Est autorisée à appliquer la loi islamique. Elle avait commencé après s'être vu accorder un statut d'autonomie en 2001 par le gouvernement central de Jakarta, pour mettre fin à plusieurs décennies de rébellion séparatiste.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer