Japon: le typhon Lionrock fait au moins 11 morts

Lionrock, un puissant typhon accompagné de pluies diluviennes,... (AFP)

Agrandir

Lionrock, un puissant typhon accompagné de pluies diluviennes, a frappé mardi le nord-est du Japon, région sinistrée par le gigantesque tsunami de mars 2011.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kyoko HASEGAWA
Agence France-Presse
TOKYO

Onze personnes ont péri, dont neuf résidents d'une maison de retraite, et plusieurs sont portées disparues mercredi dans le nord-est du Japon inondé après le passage la veille du typhon Lionrock.

Neuf corps ont été découverts à l'intérieur d'une résidence pour personnes âgées de la localité d'Iwaizumi assaillie par les eaux au passage du typhon, a précisé la police mercredi à l'AFP.

Les télévisions ont montré des images aériennes du vaste bâtiment situé au bord d'un cours d'eau.

«La rivière Omoto située à proximité est sortie de son lit et a charrié des déchets, des branches et de la boue dans le bâtiment», ensevelissant les neuf personnes qui s'y trouvaient alors, a expliqué un fonctionnaire de la protection civile.

«Nous essayons de déterminer l'identité des corps», a déclaré un responsable de la police de la préfecture d'Iwate, Shuko Sakamoto.

Selon les médias, ce bâtiment était réservé à des personnes atteintes de démence, tandis que 86 autres personnes âgées et membres du personnel se trouvaient alors dans un autre bâtiment de la résidence.

Une femme âgée a par ailleurs été trouvée morte dans sa maison envahie par les eaux dans la ville de Kuji (préfecture d'Iwate) où, selon des images télévisées, les terres ont été submergées par les flots. Un autre corps a été découvert non loin de la maison de retraite inondée.

Le puissant typhon Lionrock accompagné de pluies diluviennes a frappé mardi le nord-est du Japon, région sinistrée par le gigantesque tsunami de mars 2011. Lionrock, le 10e typhon de la saison en Asie, avait accosté dans la région d'Iwate en fin de journée, accompagné de vents de plus de 160 km/h après avoir longé la côte pacifique de l'archipel en direction du nord.

Rupture d'un pont

Lionrock a également provoqué des inondations dans la grande île septentrionale de Hokkaido. Dans le nord du Japon, au moins cinq personnes étaient portées disparues, selon les autorités.

Au moins trois véhicules ont en outre chuté dans un cours d'eau lors de la rupture d'un pont, mais le nombre d'éventuelles victimes était inconnu.

«Dans la localité Minamifurano, le niveau de l'eau est encore très élevé et les sauveteurs tentent d'évacuer par hélicoptère plusieurs personnes montées sur le toit de leur maison ou sur leur voiture», a déclaré un responsable de Hokkaido, Terumi Kohan.

Le Japon subit plusieurs typhons par an mais généralement ils se dirigent vers les îles méridionales ou, lorsqu'ils prennent la direction nord, ils accostent d'abord dans la partie sud ou sud-ouest de l'île principale de Honshu.

Lionrock, né le 19 août dans le Pacifique, s'est lui dirigé vers le sud, puis a soudainement fait demi-tour pour revenir vers Honshu, qu'il a contournée en partie, remontant jusque dans le nord de cette île principale.

Après son passage sur la partie septentrionale de l'archipel, il a été dégradé en dépression et s'est combiné à une autre perturbation pour générer de fortes rafales de vent au-delà de la mer du Japon, près de la Corée du Nord et de la Chine, selon un responsable de l'agence nationale de météorologie.

Un autre typhon, Mindulle, avait touché terre la semaine passée non loin de Tokyo avant de remonter plus au nord. Il avait tué une personne et blessé une soixantaine d'autres.

Entre 20 et 30 typhons balaient chaque année l'Asie, la moitié environ affectant le Japon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer