Pasteur condamné: la Corée du Nord demande des excuses au Canada

Hyeon Soo Lim, pasteur d'origine sud-coréenne officiant à... (PHOTO AFP/KCNA)

Agrandir

Hyeon Soo Lim, pasteur d'origine sud-coréenne officiant à l'Église presbytérienne coréenne de la Lumière de Toronto, a été condamné aux travaux forcés à vie.

PHOTO AFP/KCNA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

La Corée du Nord affirme que le Canada et le premier ministre Justin Trudeau ont lancé «des absurdités» en s'opposant à la peine d'un pasteur canadien condamné à la prison à vie avec travaux forcés après avoir été reconnu coupable de «crimes contre l'État».

Un communiqué diffusé mardi par la délégation nord-coréenne aux Nations unies indique que le gouvernement canadien était «obligé de présenter des excuses» pour les crimes qu'elle accuse Hyeon Soo Lim d'avoir commis.

M. Lim a été condamné la semaine dernière après avoir été accusé d'essayer d'utiliser la religion pour détruire le système nord-coréen.

Les proches du pasteur ont affirmé que l'homme d'une soixantaine d'années s'était rendu en Corée du Nord en janvier pour une mission humanitaire régulière.

Une porte-parole du ministère canadien des Affaires étrangères a déclaré que le Canada était «stupéfait devant cette peine sévère».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer