L'Australie pourra retirer la citoyenneté à ceux suspectés de terrorisme

Une intervention des agents de contre-terrorisme australiens.... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Une intervention des agents de contre-terrorisme australiens.

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
CANBERRA

L'Australie a promulgué des lois autorisant le retrait de la citoyenneté australienne à des personnes suspectées de terrorisme possédant une double citoyenneté.

Le gouvernement estime que jusqu'à la moitié des activistes australiens étant partis pour combattre au Moyen-Orient détenaient une double citoyenneté.

Le Sénat a adopté des lois, tard jeudi, qui retireraient la citoyenneté à des suspects âgés de 14 ans et plus pour une variété d'infractions reliées au terrorisme, même s'il n'y a pas eu de condamnations.

Le procureur général George Brandis a affirmé que les nouvelles lois seraient restreintes à des circonstances très précises. Il a déclaré qu'il s'agissait d'une importante pièce de législation qui «améliorera l'architecture antiterroriste de l'Australie».

M. Brandis n'a pas pu garantir que ces lois survivraient à des contestations devant les plus hauts tribunaux sur des bases constitutionnelles.

Mais il a affirmé que la législation «était la plus solide possible d'un point de vue constitutionnel».

Les lois promulguées n'autorisent pas à rendre un suspect apatride.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer