Pluies torrentielles au Japon, des habitations emportées

Les sauveteurs cherchaient dans la matinée de jeudi... (PHOTO AP)

Agrandir

Les sauveteurs cherchaient dans la matinée de jeudi une personne portée disparue dont ils craignaient qu'elle ait été emportée par un glissement de terrain.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Tokyo

Des pluies torrentielles continuaient de s'abattre jeudi sur le Japon, faisant déborder des cours d'eau et provoquant des glissements de terrain dans lesquels les autorités ont compté un disparu.

L'agence nationale de météorologie a diffusé des «alertes spéciales» pour les préfectures de Tochigi et Ibaraki, au nord de Tokyo.

«Ces intempéries sont d'une ampleur que nous n'avons encore jamais connue et elles présentent un danger immédiat», a averti un responsable de l'agence de météorologie, Takuya Deshimaru, lors d'une conférence de presse diffusée à la télévision.

«Il faut être aussi très vigilant aux alentours de ces régions même si l'alerte spéciale n'est émise que pour ces deux provinces», a-t-il insisté. «Le danger de glissements de terrain est extrêmement important».

Dans la préfecture de Tochigi 90 000 personnes ont reçu l'ordre d'évacuer et il a été recommandé à 80.000 autres de quitter leur logement, a rapporté jeudi la chaîne de télévision NHK. Un ordre d'évacuation a aussi été donné pour plus de 20 000 personnes dans la préfecture d'Ibaraki, selon la chaîne NHK.

Des centaines de milliers de personnes dans d'autres régions dont certains arrondissements de Tokyo étaient déjà concernées depuis mercredi par des recommandations de quitter leur domicile.

Des maisons ont été emportées par les cours d'eau transformés en gigantesques torrents ou renversées par des glissements de terrain, selon les autorités de Tochigi et d'après des images diffusées à la télévision.

Les sauveteurs cherchaient dans la matinée de jeudi une personne portée disparue dont ils craignaient qu'elle ait été emportée par un glissement de terrain, a indiqué un responsable de la ville de Kanuma dans la préfecture de Tochigi. «Nous ne connaissons pas actuellement son identité», a-t-il affirmé.

Il s'agit d'une femme d'une soixantaine d'année ensevelie par une coulée de boue qui a détruit des maisons, a rapporté pour sa part la chaîne NHK. Son mari a été sauvé peu après, a précisé la chaîne. Une douzaine de blessés avaient déjà été déplorés mercredi au passage du typhon Etau qui s'est éloigné au nord-ouest après avoir traversé le centre du pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer