La Chine se prépare à l'arrivée du supertyphon Chan-hom

Les pêcheurs de la province de Fujian, située... (Photo AFP)

Agrandir

Les pêcheurs de la province de Fujian, située au sud de celle de Zhenjiang, ont également été évacués vendredi lorsque le NMC a émis une alerte rouge, la plus élevée.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
PÉKIN

La Chine se préparait à être balayée samedi par le supertyphon Chan-hom, qui génère des rafales de vent pouvant atteindre 200 kilomètres/heure.

Le gouvernement a évacué des dizaines de milliers de personnes, annulé des dizaines de vols et trains et fermé les stations balnéaires le long de la côte.

Les autorités météorologiques chinoises prédisent que Chan-hom touchera terre tôt samedi dans la province orientale du Fujian. Elles ont lancé leur alerte la plus élevée.

Les dirigeants du Zhejiang ont indiqué que près de 60 000 personnes avaient été évacuées des zones côtières. Le service ferroviaire national a annoncé que plus de 100 trains entre les villes de la région étaient annulés jusqu'à dimanche.

Tous les vols ont été annulés à l'aéroport de la ville côtière de Zhoushan. La ville a aussi suspendu le service de bus et de traversier. Plusieurs destinations touristiques sont fermées.

Trente-quatre vols ont été annulés à l'aéroport de la ville voisine de Ningbo et 37 à l'aéroport de la ville côtière de Wenzhou. Plusieurs villes ont aussi annoncé l'interruption des liaisons d'autocars entre elles.

Chan-hom a fait une vingtaine de blessés quand il a balayé les îles du sud du Japon, rapporte l'agence de presse Kyodo, en citant les dirigeants de la préfecture d'Okinawa. Les autorités météorologiques mettent en garde contre des vents puissants et des vagues violentes au cours des prochaines heures.

Le typhon a aussi déversé des pluies abondantes sur le nord des Philippines et entraîné l'annulation de vols à Taïwan. Les autorités taïwanaises ont annoncé la fermeture, vendredi, de la Bourse et des bureaux publics.

Le sud de la Chine a été frappé par un autre typhon plus tôt cette semaine. La tempête Linfa a chassé 56 000 personnes de chez elles dans la province du Guangdong.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer