Incendie dans un parc aquatique à Taïwan: une deuxième personne décède

Les causes exactes du drame sont encore indéterminées,... (Photo Wang Wei, Reuters)

Agrandir

Les causes exactes du drame sont encore indéterminées, mais les enquêteurs estiment que la chaleur des projecteurs ou des cigarettes sont des hypothèses plausibles.

Photo Wang Wei, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TAIPEI

Un étudiant de 19 ans brûlé à plus de 95% par l'embrasement de poudre colorante lors d'un concert le week-end dernier dans un parc aquatique près de Taipei est décédé jeudi, a-t-on appris de source médicale.

Liu Chih-wei est la deuxième personne à périr des suites de la catastrophe. Une jeune Taïwanaise de 20 ans a succombé lundi.

Un millier de personnes participaient samedi soir à l'animation «Color Play Asia» dans le parc de jeux d'eau Formosa Fun Coast à New Taipei City, commune formant une couronne autour de la capitale Taipei.

La plupart des victimes étaient vêtues d'un simple maillot de bain pour danser sous des projections de poudres nappant les corps de bleu ou de vert.

La poudre s'est embrasée, transformant les jeunes fêtards en torches humaines. Les causes exactes du drame sont encore indéterminées, mais les enquêteurs estiment que la chaleur des projecteurs ou des cigarettes sont des hypothèses plausibles.

Parmi les quelque 500 blessés, 200 l'ont été grièvement et sont soignés dans 43 hôpitaux de l'île.

Trois personnes soupçonnées d'avoir manqué à leurs obligations de sécurité et de négligence ont été libérées sous caution dimanche.

La poudre utilisée est produite à partir de farine de maïs, inflammable à haute densité en cas de fortes températures.

Le fabricant affirme avoir prévenu les organisateurs de son caractère inflammable.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer