Coronavirus Mers en Corée du Sud: deux nouveaux décès

Il n'existe aucun vaccin pour ce virus, qui... (PHOTO JUNG YEON-JE, AFP)

Agrandir

Il n'existe aucun vaccin pour ce virus, qui présente un taux de mortalité d'environ 35%, selon l'OMS.

PHOTO JUNG YEON-JE, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SÉOUL

La Corée du Sud a annoncé vendredi deux nouveaux décès dus au coronavirus Mers, portant le bilan de l'épidémie, la plus étendue en dehors de l'Arabie saoudite, à 31 morts.

Les deux dernières victimes sont deux femmes de 79 et 80 ans qui souffraient de pathologies préexistantes au virus, a précisé le ministère de la Santé.

Un nouveau cas de contamination a également été recensé, portant à 181 le nombre d'infections par le syndrome respiratoire du Moyen-Orient depuis le diagnostic le 20 mai d'un patient rentrant d'un voyage en Arabie saoudite et dans d'autres pays du Golfe.

Parmi elles, 31 sont décédées, 81 sont rétablies et 69 sont toujours sous traitement, dont 13 se trouvent dans un état critique.

Parallèlement, le nombre de personnes en quarantaine a grimpé à 2931.

Le coronavirus Mers est un virus plus mortifère, mais moins contagieux que celui du SRAS, ou syndrome respiratoire aigu sévère, qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.

Il n'existe aucun vaccin pour ce virus, qui présente un taux de mortalité d'environ 35%, selon l'OMS.

En Arabie saoudite, plus de 950 personnes ont été contaminées depuis 2012 et 412 sont décédées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer