100 morts à cause d'alcool frelaté en Inde: un suspect arrêté

Cette affaire d'alcool frelaté a tué 100 personnes... (PHOTO PUNIT PARANJPE, AFP)

Agrandir

Cette affaire d'alcool frelaté a tué 100 personnes et entrainé l'hospitalisation d'une cinquantaine d'autres. Sur cette photo, des gens pleurent la mort de leurs proches.

PHOTO PUNIT PARANJPE, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse

La police indienne a arrêté un fournisseur présumé d'alcool frelaté ayant tué 100 personnes dans un bidonville de la capitale financière Bombay, a annoncé un haut responsable policier.

Mansur Latif Shaikh, 26 ans, a été arrêté dans une planque dans le nord-ouest de New Delhi mardi grâce à un renseignement, a précisé le commissaire adjoint de la police de la capitale Veenu Bansal.

Le suspect a reconnu avoir dilué trois bidons d'alcool frelaté qui était ensuite réparti en sachets envoyés à Bombay, selon le communiqué du responsable policier publié mardi soir.

«Il est impliqué dans la fourniture et la vente d'alcool frelaté depuis trois ans», a ajouté Bansal, décrivant l'homme comme le pivot de l'affaire.

Les victimes ont commencé à se sentir mal il y a une semaine après avoir consommé de l'alcool fait maison dans le bidonville de Malad West, dans le nord de la mégapole. Elles vomissaient et souffraient de difficultés respiratoires.

Sept personnes sont en détention pour avoir distribué ou vendu de l'alcool frelaté dans cette affaire qui a tué 100 personnes et entrainé l'hospitalisation d'une cinquantaine d'autres.

La police attend les résultats des expertises pour savoir si du méthanol, forme très toxique d'alcool utilisé comme antigel ou carburant, était présent dans ces boissons.

Ces alcools dangereux fabriqués de façon artisanale sont consommés dans toute l'Inde et parfois vendus moins d'un euro la bouteille de 25 cl, avec de nombreux décès à la clé. C'est cependant un phénomène plus fréquemment rural qu'urbain.

En 2004 une centaine de personnes étaient décédées à Bombay dans une affaire similaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer