Géorgie: seul un jaguar manque encore à l'appel

Une porte-parole du Jardin zoologique, Mziya Sharashidze, a... (Photo Pavel Golovkin, AP)

Agrandir

Une porte-parole du Jardin zoologique, Mziya Sharashidze, a dit qu'un total de huit lions, sept tigres et au moins deux jaguars ont été tués.

Photo Pavel Golovkin, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
TBILISSI

Tous les lions et tigres qui manquaient toujours à l'appel depuis que des inondations ont ravagé le Jardin zoologique de Tbilissi, en Géorgie, ont été retrouvés morts quand les eaux se sont retirées.

Seul un jaguar est encore porté disparu, mais les employés du Jardin zoologique ne croient pas qu'il ait survécu.

La découverte des corps des animaux soulagera les inquiétudes de ceux qui craignaient que les félins ne rôdent dans les collines autour de la ville.

Au moins 19 personnes ont été tuées et six autres sont manquantes depuis que des pluies diluviennes tombées dimanche ont transformé un ruisseau autrement paisible en un torrent qui a anéanti des maisons et arraché des routes. Une quarantaine de familles ont perdu leur toit.

Une porte-parole du Jardin zoologique, Mziya Sharashidze, a dit qu'un total de huit lions, sept tigres et au moins deux jaguars ont été tués. Seulement deux des 14 ours du Jardin zoologique ont survécu, et neuf de ses 17 pingouins sont morts.

D'autres animaux, dont un hippopotame, ont été capturés et ramenés à leur enclos.

La plupart des animaux semblent avoir été tués quand l'eau et la boue ont envahi leurs enclos. Shumba, un jeune lion blanc qui comptait parmi les vedettes de l'établissement, a toutefois été retrouvé abattu d'une balle dans la tête dans son enclos.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer