Michelle Obama encourage les Cambodgiennes à rester à l'école

Michelle Obama a rencontré 10 étudiantes qui lui ont... (Photo Wong Maye-E, AP)

Agrandir

Michelle Obama a rencontré 10 étudiantes qui lui ont raconté comment elles concilient leur quotidien dans une école secondaire à l'extérieur de la ville de Siem Reap. Elle était accompagnée de Bun Rany, la Première dame cambodgienne.

Photo Wong Maye-E, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jocelyn Gecker
Associated Press
SIEM REAP, Cambodge

Michelle Obama a encouragé samedi les étudiantes cambodgiennes à terminer leurs études, à réaliser leurs rêves et à se mobiliser pour obtenir des libertés et une plus grande égalité dans leur pays.

La Première dame américaine passe cinq jours en Asie pour promouvoir l'initiative américaine «Let Girls Learn» («Laissez les filles apprendre»).

Le programme, basé dans les communautés de 11 pays et qui sera dirigé par le Corps de la Paix, vise à aider des millions de filles vivant dans des pays développés à demeurer à l'école et à surmonter la pression économique et culturelle qui force beaucoup d'entre elles à abandonner leurs études.

Mme Obama n'a pas explicitement critiqué la performance du Cambodge en matière de de la personne ni le gouvernement, dirigé par le régime autoritaire du premier ministre Hun Sen depuis 30 ans. Elle a toutefois livré un message bien dirigé, alors que la femme du premier ministre, Bun Rany, était assise à ses côtés.

Dans une école secondaire à l'extérieur de la ville de Siem Reap, Mme Obama a accueilli les élèves avec un salut traditionnel, les mains pressées l'une contre l'autre, la tête inclinée vers l'avant.

Ensuite, elle a rencontré 10 étudiantes qui lui ont raconté comment elles concilient leur quotidien et l'école. Les jeunes filles doivent souvent se lever très tôt pour nourrir leur famille et aider leurs parents à la ferme avant d'entreprendre la longue marche jusqu'à l'école. Elles étudieront jusque tard dans la nuit avant d'aller dormir.

Michelle Obama a dit aux étudiantes qu'elles étaient «des modèles pour le monde».

L'éducation apporte l'autonomie, a-t-elle ajouté avant de les encourager à terminer leur scolarité et à poursuivre leurs rêves.

«Utilisez votre voix pour militer pour de bonnes choses, que ce soit plus d'éducation, de meilleurs soins de santé, plus de libertés, plus d'égalité. Pas seulement ici au Cambodge, pas seulement ici à Siem Reap, mais dans le monde. J'espère que vous sentirez toutes que vous avez le pouvoir de le faire.»

Durant ce discours, que Mme Obama a livré assise sur une chaise de bois avec les étudiantes, Bun Rany, la Première dame cambodgienne, souriait et n'a pas commenté. Elle a toutefois exprimé le plein appui du Cambodge au programme d'éducation américain, et a affirmé que le gouvernement donnait la priorité aux étudiantes dans l'attribution des bourses d'État.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer