Sydney: les victimes sont un employé et une mère de famille

Katrina Dawson, 38 ans, mère de trois enfants;... (PHOTOS TIRÉES D'INTERNET)

Agrandir

Katrina Dawson, 38 ans, mère de trois enfants; et Tori Johnson, 34 ans, gérant du café.

PHOTOS TIRÉES D'INTERNET

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Une mère de famille et un gérant qui aurait fait un geste héroïque sont morts dans la prise d'otages qui a tenu la ville de Sydney en haleine pendant près de 17 heures. Katrina Dawson, 38 ans, et Tori Johnson, 34 ans, ont été identifiés comme les victimes de la tragédie au terme de laquelle l'assaillant, Man Haron Monis, a été abattu.

Selon divers médias australiens, le gérant du Lindt Café, Tori Johnson, aurait profité d'un instant pendant lequel Monis semblait s'assoupir pour tenter de le désarmer. La tentative aurait échoué et l'homme aurait été tué sur-le-champ, selon des hypothèses qui n'avaient pas encore été confirmées par les autorités, hier. Tori Johnson travaillait au Café Lindt depuis le mois d'octobre 2012 et il s'entendait «très bien» avec ses collègues, selon un ami.

Katrina Dawson, avocate et mère de trois enfants, serait morte alors que les secours la transportaient vers l'hôpital, peu après l'assaut de la police dans le café, vers 2h, heure locale. La jeune mère, mariée à l'avocat Paul Smith, qui pratiquait aussi à Sydney, aurait été emportée par une crise cardiaque.

Deux autres avocats se trouvaient dans le café au moment de la prise d'otages, selon l'Association du Barreau de la Nouvelle-Galles du Sud. «Katrina était l'une de nos meilleures et plus brillantes avocates. Elle manquera à ses collègues et à ses amis du Barreau, a déclaré l'association dans un communiqué. Elle était une mère dévouée à ses trois enfants et une avocate estimée dans notre communauté», a ajouté l'association. L'une des avocates qui accompagnaient Katrina Dawson est enceinte, ont souligné certains médias.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, Lindt Australia s'est dit «profondément attristé et touché par la mort de personnes innocentes». «Nous sommes bouleversés par leur mort, par les blessures que d'autres personnes ont subies et par le traumatisme qu'elles ont dû vivre», a fait savoir l'entreprise, qui s'est engagée à offrir du soutien à ses employés touchés par l'événement.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Prise d'otages de Sydney: un homme instable

    Asie & Océanie

    Prise d'otages de Sydney: un homme instable

    Décrit comme «complètement cinglé», Man Haron Monis, 50 ans, l'auteur de la prise d'otages à Sydney, était en liberté conditionnelle, en attente d'un... »

  • Prise d'otages de Sydney: vague de sympathie

    Asie & Océanie

    Prise d'otages de Sydney: vague de sympathie

    Les Australiens n'ont pas tardé à réagir à la prise d'otages à Sydney sur les réseaux sociaux... en signalant qu'ils refusaient de blâmer les... »

  • Agnès Gruda | Sydney: comme à Ottawa...

    Agnès Gruda

    Sydney: comme à Ottawa...

    Les Australiens ont vécu hier une journée d'angoisse et de chaos qui n'est pas sans rappeler la terreur qui s'est abattue sur Ottawa, le 22 octobre... »

  • L'Australie en deuil

    Asie & Océanie

    L'Australie en deuil

    L'Australie en deuil pleurait ses morts mardi et se demandait comment un preneur d'otages au passé de violence et d'islamisme radical avait pu... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer