Philippines: en attendant le typhon Hagupit

Des résidants de la ville de Surigao, sur... (PHOTO AFP)

Agrandir

Des résidants de la ville de Surigao, sur l'île de Mindanao, ont trouvé refuge dans un centre d'évacuation en attendant l'arrivée de Hagupit, le 5 décembre.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
MANILLE

Des milliers de Philippins prenaient refuge vendredi dans des églises, écoles et autres gymnases pour se prémunir face au typhon Hagupit qui s'approche de l'archipel coutumier des intempéries désastreuses.

La tempête, qui serait la plus importante à toucher les Philippines cette année, pourrait déferler samedi ou dimanche sur les régions du centre-est de l'archipel dévastées voici un an par le super typhon Haiyan. Les agences météorologiques ont toutefois des avis divergents sur sa trajectoire.

En attendant, les habitants suivaient les conseils des autorités et se mettaient à l'abri.

Les régions du centre-est ne se sont pas encore remises du puissant typhon Haiyan qui avait déferlé sur les Philippines le 8 novembre 2013, faisant plus de 7350 morts. Formé dans l'océan Pacifique, Haiyan était accompagné des vents les plus violents jamais enregistrés au sol et de vagues géantes qui ont lessivé le littoral.

À Tacloban, l'une des villes les plus durement touchées par Haiyan, des centaines de personnes se sont réfugiées dans un gymnase vendredi.

«On a appris notre leçon avec Haiyan», a dit Rita Villadolid, 39 ans. «Tout le monde est paralysé par la peur».

D'autres habitants se sont rassemblés dans les écoles et les églises, les bâtiments les plus solides de la ville. Les personnes les plus fortunées se sont rendues à l'hôtel.

D'après l'agence météo nationale Pagasa, le typhon devrait générer des vents soufflant à 215 km/h et des vagues géantes.

L'impact du typhon sera ressenti sur une bande de 700 kilomètres de large et touchera 55 des 85 provinces du pays.

Les agences nationale et étrangères prédisaient toutefois des trajectoires différentes. D'après Pagasa, l'oeil du cyclone passera sur les provinces orientales de Samar et Leyte, durement affectées par Haiyan, avant de se diriger vers le centre de l'archipel.

Le centre de surveillance conjoint des typhons de la Marine américaine a estimé qu'il passerait au nord de Samar, puis obliquerait vers l'ouest pour traverser Manille, où vivent 12 millions de personnes.

L'agence américaine a dégradé Hagupit vendredi, qui passe du statut maximal de super typhon à celui de typhon. Ses vents se sont affaiblis, de 300 à 230km/h, a ajouté le centre de surveillance américain.

Il s'agirait toutefois de la plus grosse tempête à toucher les Philippines depuis le début de l'année.

En juillet, plus de 100 personnes avaient péri dans le sillage du typhon Rammasun.

Les Philippines subissent régulièrement des intempéries désastreuses, avec en moyenne chaque année une vingtaine de typhons. Des centaines d'habitants perdent la vie tandis que des millions d'autres sont plongés dans la désolation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer