Crimes sexuels: début du procès du Canadien Neil Bantleman en Indonésie

Neil Bantleman... (PHOTO TATAN SYUFLANA, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Neil Bantleman

PHOTO TATAN SYUFLANA, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Djakarta

Les procès d'un enseignant canadien et d'un assistant à l'enseignement accusés de crimes sexuels contre des enfants d'âge préscolaire a débuté ce mardi à Djakarta, en Indonésie.

Neil Bantleman, originaire de Burlington, en Ontario, et son adjoint Ferdinant Tjiong, maintiennent leur innocence.

Pendant que se déroulaient les premières audiences du procès, une soixantaine de sympathisants des accusés, essentiellement des enseignants et des parents d'enfants, manifestaient leur appui à l'extérieur du palais de justice, à Djakarta.

Neil Bantleman a été arrêté à Djakarta à la mi-juillet dans le cadre d'une enquête policière sur une présumée agression sexuelle de trois enfants de la maternelle. Il enseignait à la prestigieuse École internationale de Djakarta.

Selon les médias locaux, l'enquête a été lancée après l'arrestation de six préposés au nettoyage en lien avec un présumé viol qui serait survenu dans une salle de bain de l'école, en mars dernier.

Les parents de deux autres élèves ont déposé une plainte, affirmant que leur fils avait été agressé par des professeurs.

Les deux accusés subissent des procès séparés.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer