Oncle Xi aime Maman Peng, la chanson qui emballe l'internet chinois

Le président chinois Xi Jinping et son épouse... (PHOTO FIONA GOODALL, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le président chinois Xi Jinping et son épouse à leur arrivée sur le tarmac de l'aéroport international d'Auckland en Nouvelle-Zélande, le 19 novembre.

PHOTO FIONA GOODALL, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PÉKIN

Une vidéo célébrant en musique les amours du président chinois Xi Jinping et de la première dame Peng Liyuan a suscité un «buzz» inédit en Chine, tout en étant jugée suffisamment respectueuse pour ne pas froisser la censure.

Cette chanson, Oncle Xi aime Maman Peng, a été écrite par deux musiciens originaires du centre du pays. Elle a dépassé les 125 millions de vues sur les sites chinois équivalents de YouTube.

On y voit des images du couple lors des déplacements officiels du numéro un chinois, par exemple sur la passerelle d'un avion ou partageant un parapluie.



L'épouse de Xi Jinping, une cantatrice et ancienne officier de l'Armée populaire de libération, est très connue des Chinois, depuis l'époque de ses apparitions au gala du Nouvel An qui l'ont propulsée au rang de vedette nationale.

«Après avoir regardé de nombreuses photographies du couple, nous avons pensé que leur histoire pourrait inspirer une jolie chanson romantique», a expliqué à l'AFP Yu Runze, qui a composé la musique.

«Oncle Xi aime Maman Peng, leur amour est légendaire», scande la chanson. «Famille heureuse, pays prospère, bonheur céleste».

La vidéo a semble-t-il été jugée suffisamment digne par les puissants services de la censure, capables à l'opposé d'effacer des réseaux sociaux toute information considérée comme susceptible de ternir l'image du Parti communiste chinois.

La chanson évoque le culte de la personnalité qui existait sous Mao, quand les Chinois étaient appelés à entonner des «chants rouges» à la gloire du Grand Timonier, chants qui célébraient aussi le patriotisme et la cause révolutionnaire.

Depuis deux ans Peng Liyuan a projeté une image de jeunesse et de spontanéité contrastant radicalement avec l'apparence austère des épouses des précédents présidents chinois Hu Jintao, Jiang Zemin ou Deng Xiaoping.

Ces trente dernières années, la presse étatique chinoise a de surcroît évité de braquer ses projecteurs sur les premières dames du pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer