Le Japon promet 1,5 milliard de dollars pour le Fonds vert de l'ONU

Le premier ministre japonais Shinzo Abe a rencontré... (PHOTO ALAIN JOCARD, AFP)

Agrandir

Le premier ministre japonais Shinzo Abe a rencontré dimanche matin à Brisbane, en marge du sommet du G20, le président américain Barack Obama ainsi que le premier ministre australien Tony Abbott.

PHOTO ALAIN JOCARD, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BRISBANE

Le Japon contribuera à hauteur de 1,5 milliard de dollars au Fonds vert de l'ONU pour le climat, a annoncé dimanche la Maison-Blanche dans un communiqué rappelant également la contribution américaine de 3 milliards de dollars.

Le Fonds vert est destiné à aider les pays en développement à s'adapter aux effets du réchauffement climatique. L'objectif affiché est de mobiliser, dans un premier temps, 10 milliards de dollars d'ici la fin de l'année.

«Les États-Unis et le Japon ont annoncé des contributions totales de 4,5 milliards de dollars pour le Fonds vert pour le climat», indique l'exécutif américain, précisant que la contribution de Tokyo s'élèverait à 1,5 milliard.

Appelant «tous les pays qui le peuvent à contribuer au Fonds vert», le texte souligne que ces annonces visent à donner une impulsion aux négociations sur le climat «visant à un accord post-2020 qui s'applique à tous et dans lequel les pays prennent des engagements ambitieux et transparents pour réduire leurs émissions» de gaz à effet de serre.

Le premier ministre japonais Shinzo Abe a rencontré dimanche matin à Brisbane, en marge du sommet du G20, le président américain Barack Obama ainsi que le premier ministre australien Tony Abbott.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer