Le typhon Vongfong quitte le Japon, laissant un mort, 100 blessés

De grosses vagues se fracassent sur une falaise... (PHOTO JAMES REYNOLDS, AFP)

Agrandir

De grosses vagues se fracassent sur une falaise dans l'archipel d'Okinawa, le 13 octobre.

PHOTO JAMES REYNOLDS, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TOKYO

Le puissant typhon Vongfong, qui s'apprêtait mardi (lundi soir à Montréal) à quitter le territoire japonais, a fait un mort, deux disparus et près de 100 blessés, selon les autorités et les médias.

Ce 19e typhon de la saison avait touché l'archipel d'Okinawa ce week-end avant de frapper le coeur du Japon lundi, touchant terre au niveau de Kyushu, la grande île du sud.

Il a traversé la région du Kanto qui englobe Tokyo dans la nuit, passant au nord de la capitale, arrosée de pluies diluviennes accompagnées de fortes bourrasques.

Mardi matin à 5h heure locale (16h, lundi à Montréal), l'oeil du typhon se trouvait au-dessus de Fukushima (nord-est), soulevant encore des vents allant jusqu'à 144 km/h, a indiqué l'agence météorologique nationale.

Des précipitations abondantes tombaient sur la centrale nucléaire de Fukushima, mise en péril par le tsunami du 11 mars 2011. Mais la compagnie gérante Tokyo Electric Power (Tepco) se voulait rassurante: «nous n'avons pas constaté de dommages ni d'événement anormal», a dit un porte-parole.

«Nous avons suspendu les opérations, mais prévoyons de les reprendre dès que nous aurons confirmation que la sécurité de l'usine est assurée», a-t-il souligné.

Le cyclone avançait désormais à une vitesse de 65 km/h en direction de l'océan Pacifique, qu'il devrait rejoindre plus tard dans la journée.

Le corps d'un homme de 90 ans a été découvert dans le fossé d'une ferme à Tottori (ouest). «Il est probablement tombé accidentellement dedans lundi soir en raison de la tempête», a expliqué à l'AFP un policier.

Un Chinois était toujours porté disparu. Il avait été emporté par les vagues à Shizuoka, au sud de Tokyo, dimanche après-midi alors qu'il pêchait avec deux amis qui, eux, ont pu être sauvés.

On était également sans nouvelles d'un conducteur de 72 ans, qui est tombé avec son camion dans un étang à Ehime (ouest), selon la chaîne publique NHK.

Au moins 93 personnes ont par ailleurs été blessées.

En raison de risques de glissements de terrain, d'inondations ou de vagues importantes sur le littoral, les autorités locales ont conseillé à plus de 800 000 personnes d'évacuer leur domicile par précaution, après un été très pluvieux qui a laissé les sols gorgés d'eau.

Les images diffusées à la télévision montraient des routes inondées, des flots de boue et des maisons dévastées, certaines au toit et murs arrachés, en plusieurs endroits du Japon.

Cette tempête a également fortement perturbé les transports: 78 avions devaient encore être cloués au sol mardi, au lendemain de l'annulation de 644 vols.

Il y a une semaine, un autre typhon, Phanfone, avait traversé l'archipel, laissant derrière lui une dizaine de morts et disparus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer