Typhon Vongfong: déjà 20 blessés à Okinawa

Soulevant des rafales allant jusqu'à 234 km/h, le typhon... (Photo NASA/AFP)

Agrandir

Soulevant des rafales allant jusqu'à 234 km/h, le typhon Vongfong progresse à 15 km/h vers le nord.

Photo NASA/AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TOKYO

Le puissant typhon Vongfong continuait samedi matin sa progression vers les îles principales du Japon et a déjà fait au moins 20 blessés sur l'archipel d'Okinawa, à l'extrême sud du pays, balayé par des pluies diluviennes et des rafales de vent très violentes.

Selon l'agence météorologique japonaise, Vongfong se trouvait à 4 h (heure de l'Est) à environ 110 km au sud-est de Naha, la principale ville de l'île d'Okinawa.

Le typhon a été déclassé de «super-puissant» à «puissant» mais les autorités japonaises ont indiqué qu'il «restait toutefois important et très fort», mettant en garde contre des vagues hautes, des pluies torrentielles et des glissements de terrain.

Soulevant des rafales allant jusqu'à 234 km/h, le typhon progressait à 15 km/h vers le nord.

Selon les estimations de l'agence japonaise, le typhon devrait se rapprocher lundi de Kiushu, la grande île du sud de l'archipel nippon, après avoir balayé Okinawa, et pourrait atteindre les côtes.

En raison des rafales et pluies torrentielles, 33 000 foyers ont été privés d'électricité à Okinawa.

Plus de 10 000 habitants, notamment dans les régions côtières, ont reçu des consignes d'évacuation, l'agence météorologique mettant en garde contre des pluies pouvant atteindre jusqu'à 80 millimètres avant lundi.

Au moins 20 personnes ont été blessées, dont une fillette de neuf ans et un homme d'une vingtaine d'années qui a eu des doigts sectionnés dans une porte lors d'une de ces surpuissantes rafales.

Le nord du Japon était secoué par des tremblements de terre, samedi, deux semaines après que l'éruption du volcan dans le centre du Japon eut tué au moins 56 personnes.

Il y a une semaine, un autre typhon, Phanfone, avait traversé le Japon, laissant derrière lui six morts et cinq disparus, dont deux militaires américains.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer