Corée du Nord: trois Américains détenus appellent à l'aide

Matthew Miller, Jeffrey Fowle et Kenneth Bae ont accordé une... (PHOTOMONTAGE LA PRESSE)

Agrandir

Matthew Miller, Jeffrey Fowle et Kenneth Bae ont accordé une entrevue à la chaîne CNN.

PHOTOMONTAGE LA PRESSE

Agence France-Presse
WASHINGTON

Trois Américains détenus en Corée du Nord ont lancé un appel lundi pour demander à Washington d'envoyer un émissaire afin de négocier leur libération avec Pyongyang.

Alors qu'ils étaient surveillés par des représentants du gouvernement, Kenneth Bae, Jeffrey Fowle et Matthew Miller, qui paraissaient tendus, ont raconté leurs conditions de détention dans une interview à la chaîne CNN, ce qui est très inhabituel en Corée du Nord. Les trois prisonniers étaient dans un hôtel de la capitale nord-coréenne.

«Continuez à prier pour moi», a dit Kenneth Bae, celui des trois qui est détenu depuis le plus longtemps, dans un message à sa famille et à ses amis.

Il a précisé qu'il travaillait huit heures par jour, six jours sur sept dans un camp de travail où il est le seul prisonnier, indiquant être traité «autant que possible humainement». Mais il a souligné que sa santé était fragile, pressant les États-Unis d'agir sans attendre pour le sauver.

«Je demande au gouvernement américain d'envoyer un émissaire dès que  possible, je pense que c'est mon seul espoir», a-t-il déclaré.

À Washington, le Département d'État a indiqué dans un communiqué qu'il «oeuvrait activement» à la libération des trois hommes.

«Nous demandons au gouvernement nord-coréen de les libérer pour des raisons humanitaires afin qu'ils puissent rentrer chez eux», a ajouté la porte-parole du Département d'État, Jen Psaki.

«Nous demandons aussi à la République populaire démocratique de Corée de pardonner Kenneth Bae, de lui accorder une amnistie spéciale et de le libérer immédiatement pour qu'il rentre dans sa famille et se fasse soigner», a-t-elle dit.

M. Bae a été arrêté en novembre 2012, accusé d'être un militant chrétien évangéliste cherchant à renverser le gouvernement nord-coréen avant d'être condamné à 15 ans dans un camp de travail.

L'équipe de CNN a indiqué que cette interview leur avait été proposée alors qu'elle se trouvait en Corée du Nord pour déplacement officiel.

Jeffrey Fowle est entré en Corée du Nord le 29 avril et a été arrêté, accusé d'avoir laissé une bible dans un hôtel. Il a suggéré que les anciens présidents Bill Clinton ou George Bush soient envoyés pour négocier leur libération, ajoutant «aller assez bien».

Quant à Matthew Miller, il a été arrêté en avril après avoir apparemment déchiré son visa et demandé l'asile.

La Corée du Nord a indiqué en juillet que MM. Miller et Fowle seraient jugés pour des actions non spécifiées assimilées à «des actes hostiles contre le pays».

L'envoyé spécial américain en Corée du Nord pour des questions de droits de l'homme, Robert King, a tenté à deux reprises de se rendre dans le pays communiste pour tenter de faire libérer M. Bae, mais Pyongyang a annulé son déplacement à la dernière minute.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer