Deux Nord-Coréens fuient vers le sud à la nage

Matérialisée par une zone tampon de 4 km... (Photo AP)

Agrandir

Matérialisée par une zone tampon de 4 km de large entre les deux pays, la frontière est l'une des plus sécurisée au monde.

Photo AP

Agence France-Presse
SÉOUL

Deux Nord-Coréens ont fait défection jeudi en traversant à la nage la frontière maritime avec la Corée du Sud, un fait rarissime, a annoncé le ministère sud-coréen de l'Unification.

Les deux hommes âgés d'une vingtaine et d'une cinquantaine d'années ont atteint à la nage l'île sud-coréenne de Gyodongdo, en mer Jaune, vers 4h du matin, où ils ont été repérés par des soldats.

«Les deux hommes ont exprimé leur volonté de faire défection. Nous pensons qu'il s'agit d'un père et de son fils», a indiqué une porte-parole du ministère.

«Ils sont interrogés comme le veut la procédure s'agissant de transfuges», a-t-elle ajouté.

L'île ultra-protégée de Gyodongdo se situe à environ 2,5 kilomètres des rives nord-coréennes.

La plupart des Nord-Coréens fuyant la répression et la pauvreté passent clandestinement la frontière avec la Chine, relativement poreuse, avant de tenter de rejoindre la Corée du Sud via l'Asie du Sud-Est.

Il est en revanche quasiment impossible de traverser la frontière séparant en deux la péninsule coréenne depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953).

Matérialisée par une zone tampon de 4 km de large entre les deux pays, qui n'ont toujours pas signé de traité de paix, la frontière est l'une des plus sécurisée au monde.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer