Visite surprise de Maduro à Cuba

Le président cubain Raul Castro (gauche) et son... (AFP)

Agrandir

Le président cubain Raul Castro (gauche) et son homologue vénézuélien Nicolas Maduro.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LA HAVANE

Le président vénézuélien Nicolas Maduro, confronté à la contestation dans son pays, a effectué mardi un déplacement inopiné à Cuba, pour se recueillir sur la tombe de Fidel Castro, a annoncé mercredi la presse officielle cubaine sans fournir plus de détails.

«À l'occasion du 91e anniversaire du Commandant en chef, le président vénézuélien ne pouvait manquer de rendre hommage à celui qui a toujours été du côté de la révolution bolivarienne» lancée par Hugo Chavez (1999-2013) et poursuivie par M. Maduro, a simplement commenté le quotidien d'État Granma.

L'organe officiel du Parti communiste cubain (PCC) a aussi publié des clichés sur lesquels on peut voir M. Maduro aux côtés de son épouse Cilia Flores, du président cubain Raul Castro et du ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez.

Cuba vient de fêter l'anniversaire posthume de Fidel Castro, qui aurait eu 91 ans le 13 août. Les cendres du Lider Maximo, décédé en novembre dernier, reposent dans un monolithe installé au cimetière de Santa Ifigenia à Santiago de Cuba, berceau de la révolution castriste situé à 960 km à l'est de La Havane.

Confronté depuis plus de quatre mois à une vague de contestation menée par l'opposition et visé par des sanctions américaines, le président vénézuélien reste sourd aux mises en garde de la communauté internationale et continue à s'appuyer sur le soutien crucial de l'armée et de ses quelques alliés comme Cuba, la Russie ou la Chine.

Soutien inconditionnel du successeur de Hugo Chavez, La Havane est fortement dépendante des livraisons de pétrole de Caracas, concédé à des conditions favorables et payé en grande partie avec l'envoi de médecins cubains au Venezuela.

Le président cubain a tenu à rappeler la semaine dernière à son homologue vénézuélien qu'il ne «sera pas seul» face à dans son combat politique et face au «harcèlement international» dont il est victime.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer