L'ambassadeur du Venezuela à l'ONU pris à partie dans un restaurant

Rafael Ramirez... (PHOTO WIKICOMMONS)

Agrandir

Rafael Ramirez

PHOTO WIKICOMMONS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

L'ambassadeur du Venezuela à l'ONU a été vivement pris à partie dimanche dans un restaurant chic de New York par un couple de Vénézuéliens qui l'ont traité d'«assassin», en raison de la répression des manifestations dans ce pays en pleine crise politique.

Rafael Ramirez a dénoncé une «agression», qui s'est déroulée alors qu'il dînait dans le restaurant Peter Luger, étoilé au Michelin, avec d'autres adultes et enfants.

«Ils ont agressé ma famille, on les a remis à leur place, ils s'abritaient derrière un enfant. La justice va s'en occuper», a tweeté l'ambassadeur en postant des photos du couple agresseur.

Une femme a indiqué avoir été mordue au bras, selon le rapport de la police de New York.

Un porte-parole de la mission vénézuélienne à l'ONU n'a pas pu préciser si l'ambassadeur allait porter plainte. «Les services secrets et le département d'État enquêtent», a-t-il simplement indiqué.

De nombreux internautes ont réagi à l'incident sur les réseaux sociaux, soulignant que le prix du déjeuner chez Peter Luger à Brooklyn, 104 dollars le steak pour deux sans compter pourboire et taxes, représentait plusieurs mois de salaires au Venezuela.

Le gouvernement vénézuélien a lui estimé que l'incident reflétait «la campagne de haine et l'agression quotidienne que subit notre nation».

Le Venezuela est secoué depuis plus de trois mois par un mouvement de contestation contre le président socialiste Nicolas Maduro. Les manifestations, durement réprimées par les forces de l'ordre, ont fait plus de 93 morts.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer