Pérou: El Niño a déjà fait au moins 65 morts en 2017

La capitale Lima s'est réveillée dans le chaos... (Photo Martin Mejia, AP)

Agrandir

La capitale Lima s'est réveillée dans le chaos vendredi, des habitants se retrouvant coincés par la montée des eaux.

Photo Martin Mejia, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Lima, Pérou

Le phénomène météorologique El Niño qui frappe actuellement les côtes péruviennes a fait au moins 65 morts et plus de 72 000 sinistrés depuis le début de l'année, et le gouvernement a annoncé vendredi une aide de 760 millions de dollars.

Les fortes pluies, provoquées par le réchauffement des eaux de l'océan Pacifique au nord du Pérou et l'absence de vents depuis l'Équateur, ont affecté en tout 567 551 personnes, qui ont souffert de dommages plus ou moins importants, les sinistrés ayant eux perdu tout ou partie de leur logement.

La capitale Lima s'est réveillée dans le chaos vendredi, des habitants se retrouvant coincés par la montée des eaux, alors qu'ils sont aussi menacés par une pénurie d'eau potable.

Les inondations ont obligé les autorités à transférer le fondateur et dirigeant de la guérilla maoïste du Sentier Lumineux, Abimael Guzman, depuis sa cellule située dans la base navale de Callao, vers une autre prison.

Le gouvernement a annoncé qu'il débloquera 2500 millions de soles (760 millions de dollars) pour reconstruire les zones affectées dans tout le pays.

Les pluies qui ont frappé le Pérou ces dernières semaines sont similaires à celles qu'avaient connues le pays lors du dramatique El Niño de 1998, lors duquel 500 personnes avaient trouvé la mort.

Le pire phénomène El Niño au Pérou a été celui de l'hiver 1982-1983, lors duquel 9000 personnes avaient péri, victimes notamment des épidémies, avec une chute de 11,6% du PIB du pays.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer