Tirs sur un vice-consul des États-Unis: l'agresseur est un Américain

L'homme arrêté dimanche et soupçonné d'avoir tiré par... (Photo Reuters)

Agrandir

L'homme arrêté dimanche et soupçonné d'avoir tiré par balles sur le vice-consul américain vendredi «est un individu de nationalité américaine» et «sera expulsé vers les États-Unis.

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

L'agresseur présumé d'un fonctionnaire du Consulat des États-Unis à Guadalajara, au Mexique, est un citoyen américain et sera expulsé vers son pays, ont annoncé dimanche soir les autorités mexicaines.

L'homme arrêté et soupçonné d'avoir tiré par balles sur le vice-consul américain vendredi «est un individu de nationalité américaine» et «sera expulsé vers les États-Unis, où sa situation juridique sera examinée», a annoncé un communiqué conjoint du ministère mexicain des Affaires étrangères et du Parquet mexicain, qui parle d'une «attaque sournoise et lâche».

Le communiqué des autorités mexicaines n'indique ni le motif présumé de cette agression ni l'identité de l'homme arrêté ou celle de sa victime.

La victime est le vice-consul, avait indiqué samedi une source gouvernementale américaine à l'AFP. Il était chargé des entretiens pour les demandes de visas, selon le procureur de l'État de Jalisco, Eduardo Almaguer.

L'homme a été interpellé en «étroite collaboration» avec le FBI et l'ambassade américaine au Mexique, précise le communiqué, sans donner plus de détails sur les circonstances de l'arrestation.

Le Mexique et les autorités américaines vont continuer à collaborer dans le cadre de l'enquête «afin d'éclairer les circonstances dans lesquelles le diplomate américain a été blessé», précise le texte.

Le diplomate avait été blessé par balles vendredi, visé par un homme portant une perruque sombre et une blouse d'infirmier, devant le stationnement d'un centre commercial de Guadalajara, la seconde ville du pays.

Une vidéo de l'attaque diffusée par l'ambassade américaine sur son site Facebook montre l'agresseur attendant à l'extérieur du stationnement souterrain. Lorsque la voiture du fonctionnaire s'arrête à la barrière, il lève alors son arme et tire une fois en direction du conducteur avant de s'enfuir en courant.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer