Chili: le Vatican ouvre un procès contre un prêtre condamné pour pédophilie

John O'Reilly escorté par un agent de la... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

John O'Reilly escorté par un agent de la Cour et par son avocat, le 15 octobre 2014, dans le stationnement d'une Cour à Santiago.

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Santiago du Chili

Le prêtre irlandais John O'Reilly, condamné au Chili à quatre ans de liberté surveillée pour abus sexuels sur mineure, devra répondre de ses actes devant la justice du Vatican, a annoncé lundi la congrégation des Légionnaires du Christ, que le religieux a dirigée par le passé.

«John O'Reilly a fait part à la Congrégation pour la doctrine de la foi (du Vatican, ndlr) de son entière disponibilité pour collaborer au procès dont les échéances et le mode de fonctionnement sont édictés par les autorités compétentes», ont annoncé les Légionnaires du Christ dans un communiqué qui ne précisent toutefois pas quand le procès doit s'ouvrir, ni quelle est la peine encourue.

Le père O'Reilly, un des prêtres les plus influents du Chili, proche des milieux d'affaires et de la classe politique, a été reconnu coupable de sévices sexuels répétés sur une mineure entre 2010 et 2012 dans une école de Santiago, où il exerçait en tant que guide spirituel.

Il a été condamné en novembre 2014 à quatre années de liberté surveillée, à l'issue desquelles il sera expulsé du Chili.

John O'Reilly avait déjà été déchu en mars 2015 de sa nationalité chilienne qui lui avait été accordée en 2008.

Le prêtre clame son innocence et nie les faits qui lui sont imputés, selon un récent rapport de la gendarmerie du Chili.

L'É glise chilienne a publiquement demandé pardon en avril 2011 pour des cas de pédophilie ayant impliqué une vingtaine de prêtres.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer