Le Venezuela dit avoir arrêté un Américain pour subversion

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Caracas

Le gouvernement du Venezuela a affirmé mercredi que son service de renseignement avait arrêté le 30 juin un Américain, Joshua Anthony Holt, accusé d'organiser des groupes armés pour déstabiliser le président Nicolas Maduro.

Des médias américains ont annoncé plus tôt en juillet que Holt, un Mormon originaire de l'Utah (ouest des États-Unis), ancien missionnaire, avait été arrêté après s'être rendu au Venezuela pour épouser une femme elle aussi mormone qu'il avait rencontrée sur internet.

Son arrestation a été annoncée mercredi dans une intervention à la télévision officielle vénézuélienne par le ministre de l'Intérieur et de la Justice, Gustavo Gonzalez Lopez.

Selon le ministre, l'arrestation de ce citoyen américain a eu lieu le 30 juin dans les environs de Caracas au cours d'une opération des forces de sécurité qui a fait six morts.

Le service vénézuélien du renseignement (Sebin) a arrêté Holt à Ciudad Caribia, un complexe d'habitations populaires construit par l'État aux abords de la capitale, a déclaré le ministre.

Six personnes ont été arrêtées en plus de Holt, et six autres ont été tuées au cours d'un affrontement armé avec les forces de sécurité, a dit M. Gonzalez Lopez, qui a présenté à la télévision des photos et des vidéos qui représenteraient l'Américain en train de tirer.

Selon le quotidien Miami Herald, des témoins ont affirmé que l'Américain avait été arrêté après avoir filmé avec son téléphone portable des perquisitions porte-à-porte de la police locale, qui aurait ensuite caché des armes dans son appartement.

Holt, qui rentrait d'une semaine de lune de miel, attendait des visas américains pour sa nouvelle famille à Caracas quand il a été arrêté dans l'appartement de sa nouvelle épouse, selon le Miami Herald.

Le ministre Gonzalez Lopez a affirmé que Holt, qui a été arrêté en même temps que sa femme, une Équatorienne naturalisée vénézuélienne, avait établi des liens avec des bandes criminelles dans le cadre d'un plan visant à déstabiliser le pouvoir du président Maduro en suscitant des violences dans des quartiers populaires.

M. Gonzalez Lopez a déclaré que d'autres étrangers, dont il n'a pas précisé les nationalités, étaient impliqués dans des activités de déstabilisation «avec l'approbation de secteurs de l'opposition» vénézuélienne.

Selon le ministre, Holt «a reconnu qu'il est entraîné au maniement des armes et qu'il dispose d'un brevet de pilote délivré par l'Administration fédérale de l'aviation (civile) de son pays».

D'après les informations officielles vénézuéliennes, les forces de sécurité ont trouvé dans la maison où vivait le citoyen américain un fusil d'assaut AK-47 Kalachnikov, une réplique de fusil d'assaut américain M4, des munitions, une grenade, des plans de Caracas et des équipements informatiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer