Pas question que Cuba redevienne membre de l'OEA, dit Raul Castro

Raul Castro a soutenu que l'OEA était un... (Photo Alejandro Ernesto, AFP)

Agrandir

Raul Castro a soutenu que l'OEA était un «instrument de domination impérialiste» qui ne changerait pas et que c'était pour cette raison que les Cubains n'en feraient plus jamais partie.

Photo Alejandro Ernesto, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Andrea Rodriguez
Associated Press
LA HAVANE

Le président Raul Castro a déclaré, samedi, que Cuba ne redeviendrait jamais membre de l'Organisation des États américains (OEA) après que le secrétaire général du groupe régional eut réclamé des sanctions contre le Venezuela.

M. Castro a fait ce commentaire à l'occasion d'un sommet des pays des Caraïbes se déroulant en sol cubain.

Il a affirmé que Cuba était solidaire du peuple vénézuélien et du «gouvernement légitime» du président Nicolas Maduro.

Raul Castro a soutenu que l'OEA était un «instrument de domination impérialiste» qui ne changerait pas et que c'était pour cette raison que les Cubains n'en feraient plus jamais partie.

Les États-Unis avaient milité pour que l'OEA renvoie Cuba en 1962.

Le secrétaire général de l'OEA, Luis Almargo, a évoqué ses préoccupations concernant le respect des droits de la personne pour exiger l'application de la Charte démocratique du groupe contre le Venezuela, une mesure qui pourrait entraîner l'isolement diplomatique du pays sud-américain et des sanctions commerciales.

Caracas a condamné la demande de M. Almargo.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer