Obama s'adressera aux Cubains mardi

Un chauffeur de taxi à pédales transporte une... (PHOTO RAMON ESPINOSA, ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Un chauffeur de taxi à pédales transporte une femme près du Capitole, à La Havane, à quelques jours de la visite historique du président Obama à Cuba.

PHOTO RAMON ESPINOSA, ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le président des États-Unis Barack Obama prononcera mardi à La Havane un discours à la nation cubaine centré sur l'avenir des relations entre les deux pays après un demi-siècle de tensions, a annoncé mercredi la Maison-Blanche.

L'objectif de cette visite historique de trois jours, la première d'un président américain en exercice depuis près de 90 ans, vise à échanger « avec le gouvernement, mais aussi avec le peuple cubain », a souligné Ben Rhodes, proche conseiller de M. Obama.

M. Obama, qui arrivera à Cuba dimanche après-midi, sera accompagné de sa femme Michelle et de ses deux filles adolescentes, Malia et Sasha. Ils effectueront dimanche une visite dans la vieille ville, avec en particulier une étape à la cathédrale, où ils seront reçus par le cardinal Jaime Ortega.

Après un arrêt lundi matin devant le monument du père de l'indépendance José Marti, sur la place de la Révolution, M. Obama aura une rencontre bilatérale avec Raul Castro.

Au cours de cet entretien, le président américain entend « être très franc sur les points de désaccord » entre les deux pays, en particulier sur les droits de l'homme, a souligné M. Rhodes, qui a par ailleurs confirmé qu'aucune rencontre n'était prévue avec l'ex-président Fidel Castro, éloigné du pouvoir depuis une décennie.

Mardi matin, M. Obama prononcera un discours qui sera l'occasion « de revenir sur l'histoire compliquée entre les deux pays », mais aussi « de se tourner vers l'avenir et de voir comment les États-Unis et Cuba peuvent travailler ensemble », a poursuivi M. Rhodes.

« Nous voyons ce discours comme un moment unique dans l'histoire de nos deux pays », a-t-il ajouté.

En direct, à la radio et à la télé

Le discours, qui sera prononcé au Gran Teatro Alicia Alonso, devrait être retransmis à la radio et la télévision. Les États-Unis n'ont eu « aucune objection » de la part du gouvernement cubain sur ce point, a indiqué M. Rhodes, tout en reconnaissant ne pas pouvoir confirmer avec certitude cette retransmission.

M. Obama rencontrera ensuite des membres de la société civile, dont des militants des droits de l'homme, a précisé le conseiller de M. Obama, qui n'a cependant pas communiqué la liste des participants.

À La Havane, les dissidents Berta Soler, chef de file de l'organisation des Dames en Blanc, Manuel Cuesta Morua, qui avait déjà rencontré Barack Obama au Sommet des Amériques de Panama en avril 2015, et Jose Daniel Ferrer, leader de l'Union patriotique de Cuba (Unpacu), ont déjà confirmé à l'AFP avoir été invités à une rencontre à l'ambassade américaine mardi matin.

Le président Obama assistera enfin à un match de baseball entre les Tampa Bay Rays de Floride et l'équipe nationale de Cuba. L'exécutif américain a cependant démenti les rumeurs selon lesquelles M. Obama donnerait le coup d'envoi.

M. Obama s'envolera ensuite pour l'Argentine, deuxième et dernière étape de ce voyage.

Après l'annonce du rapprochement entre Washington et La Havane en décembre 2014, les deux pays ont rétabli leurs relations diplomatiques en juillet 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer