Haïti: un mort dans des affrontements entre opposants et anciens militaires

D'anciens membres de l'armée dissoute patrouillent, armés, dans... (Photo Dieu Nalio Chery, AP)

Agrandir

D'anciens membres de l'armée dissoute patrouillent, armés, dans les rues de Port-au-Prince, alors que se déroulent simultanément des manifestations pro et anti-gouvernement, vendredi.

Photo Dieu Nalio Chery, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PORT-AU-PRINCE

Un ancien militaire a été tué dans des affrontements vendredi à Port-au-Prince entre des centaines d'opposants au pouvoir haïtien et d'anciens militaires ou de jeunes se réclamant de l'armée, démantelée dans les années 1990.

Haïti est plongée dans l'incertitude car deux reports du second tour du scrutin présidentiel, initialement prévu le 27 décembre, ont empêché l'élection d'un successeur à Michel Martelly, dont le mandat s'achève samedi soir.

Une centaine d'hommes en uniformes et vêtements kakis, se réclamant des anciennes Forces armées d'Haïti (FADH), ont circulé sur les principales artères de la capitale vendredi après-midi, certains munis de fusils et de pistolets.

Les échanges ont été violents quand ils ont croisé des manifestants opposés à Michel Martelly, aux abords de la place du Champ de Mars, où se situe le palais présidentiel : ceux se réclamant des FADH ont tiré en l'air à balles réelles et les opposants au pouvoir en place ont répondu avec de nombreux jets de pierres.

Un ancien militaire, isolé après le départ précipité des ex-soldats, a été frappé par les manifestants de l'opposition et tué à coups de pierres.

La police nationale est rapidement arrivée sur les lieux, ainsi que des patrouilles de chars de la mission des Nations unies pour la stabilité en Haïti, présente dans le pays depuis 2004, selon un journaliste de l'AFP sur place.

En 1995, le président Jean-Bertrand Aristide a décidé, à son retour d'exil forcé suite à un coup d'État en 1991, de démobiliser les troupes des FADH pour leur implication dans les troubles politiques qui ont secoué le pays après la fin de la dictature des Duvalier en 1986.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer