Drogue: deux proches du président vénézuélien plaident non coupable à New York

Ils sont accusés d'avoir voulu importer aux États-Unis... (PHOTOTHÈQUE LA PRESSE)

Agrandir

Ils sont accusés d'avoir voulu importer aux États-Unis «cinq kilos et plus de mélanges et de substances contenant une quantité détectable de cocaïne», selon l'acte d'accusation, et d'avoir «participé en octobre 2015 à des rencontres au Venezuela, sur une cargaison de cocaïne qui devait être envoyée aux États-Unis en passant par le Honduras».

PHOTOTHÈQUE LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Deux proches du président vénézuélien, neveux de son épouse Cilia Flores, ont plaidé non coupable jeudi à New York, où ils sont accusés de complot de trafic de cocaïne.

Efrain Antonio Campo Flores et Franqui Francisco Flores de Freitas, 29 et 30 ans, avaient été arrêtés le 11 novembre en Haïti, et transférés à New York.

«Non coupable», a déclaré en espagnol Efrain Campo Flores, en tenue de prisonnier bleu marine, qui était entré en pleurs dans la salle d'audience du tribunal fédéral de Manhattan. Son cousin a fait la même réponse au juge Paul Crotty.

Les deux jeunes gens sont les neveux de Cilia Flores, épouse du président Nicolás Maduro.

Ils sont accusés d'avoir voulu importer aux États-Unis «cinq kilos et plus de mélanges et de substances contenant une quantité détectable de cocaïne», selon l'acte d'accusation, et d'avoir «participé en octobre 2015 à des rencontres au Venezuela, sur une cargaison de cocaïne qui devait être envoyée aux États-Unis en passant par le Honduras».

L'acte d'accusation parle de «complot» pour «fabriquer et distribuer» une substance interdite, impliquant «d'autres personnes connues et inconnues».

Les deux hommes avaient été arrêtés «sous mandat international» lors d'une opération de la Brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants (BLTS) haïtienne, dans un grand hôtel près de l'aéroport international de Port-au-Prince, selon le porte-parole de la police nationale haïtienne Gary Desrosiers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer