Une bagarre fait 17 morts dans une prison du Guatemala

Une vingtaine de policiers ont pénétré dans la... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Une vingtaine de policiers ont pénétré dans la prison afin d'en reprendre le contrôle et de recueillir des preuves.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Ciudad de Guatemala

Dix-sept détenus ont perdu la vie durant un affrontement entre deux gangs rivaux dans une prison surpeuplée du Guatemala, dont sept par décapitation, ont annoncé les autorités guatémaltèques, lundi.

Victor Mijangos, le procureur adjoint du district d'Escuintla, a affirmé que la bagarre avait éclaté dimanche après-midi dans un pénitencier baptisé «Ferme de réhabilitation Canada» à environ 70 kilomètres au sud de la capitale du pays d'Amérique centrale.

Selon lui, toutes les victimes ont été tuées à la machette ou au couteau. Les autorités ont découvert 16 corps dans la prison et un autre détenu a succombé à ses blessures à l'hôpital.

M. Mijangos a précisé que les têtes de trois hommes, apparemment les leaders de l'un des deux gangs, avaient été retrouvées sur une table.

Le porte-parole du système carcéral guatémaltèque, Rudy Esquivel, a indiqué que le pénitencier avait été conçu pour accueillir 600 prisonniers, mais en abritait plus de 3000.

M. Esquivel a expliqué que l'affrontement semblait avoir opposé les gangs Mara 18 et Mara Salvatrucha de même que d'autre détenus n'appartenant pas aux deux groupes.

Une vingtaine de policiers ont pénétré dans la prison afin d'en reprendre le contrôle et de recueillir des preuves.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer