ONU: 729 défenseurs des droits de l'homme tués en Colombie depuis 1994

Des soldats membres des FARC.... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Des soldats membres des FARC.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
BOGOTA

L'Organisation des Nations unies a indiqué que 729 défenseurs des droits de l'homme avaient été tués en Colombie au cours des deux dernières décennies, soit une moyenne de près de trois par mois.

Le bureau du Haut-Commissariat aux droits de l'homme des Nations unies en Colombie a indiqué que 30 militants avaient été tués entre janvier et septembre en 2015. De plus, 20 autres personnes ont été la cible de tentatives de meurtre au cours de cette période.

Le document soutient que la nation des Andes représente toujours un milieu «dangereux et hostile» pour les travailleurs sociaux et les autorités sont incapables de garantir leur sécurité.

Ces chiffres ont été publiés alors que les négociations pour mettre fin aux conflits internes en Colombie, qui durent depuis un demi-siècle, amorcent leur troisième année. Le gouvernement a mentionné qu'il s'attendait à ce que les négociations prennent fin tôt en 2016.

Le chef du bureau du procureur a répondu vendredi en disant qu'il était prioritaire d'enquêter sur les violences contre les militants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer