Arrestation du pilote qui a aidé «El Chapo» dans sa fuite

«Un des pilotes historiques de l'organisation criminelle, dirigée... (PHOTO EDGARD GARRIDO, REUTERS)

Agrandir

«Un des pilotes historiques de l'organisation criminelle, dirigée par Guzman Loera («El Chapo»), qui en plus de l'évasion du leader du cartel de Sinaloa» participait au transport aérien de la drogue, a été interpellé, a annoncé la procureure générale Arely Gomez.

PHOTO EDGARD GARRIDO, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MEXICO

Le pilote qui a transporté le baron de la drogue Joaquin «El Chapo» Guzman après son évasion ainsi que cinq autres personnes ont été arrêtés, ont annoncé mercredi les autorités mexicaines.

Joaquin «El Chapo» Guzman s'est échappé le 11... (PHOTO AP) - image 1.0

Agrandir

Joaquin «El Chapo» Guzman s'est échappé le 11 juillet d'une prison à haute sécurité près de Mexico.

PHOTO AP

«Un des pilotes historiques de l'organisation criminelle, dirigée par Guzman Loera («El Chapo»), qui en plus de l'évasion du leader du cartel de Sinaloa» participait au transport aérien de la drogue, a été interpellé, a annoncé la procureure générale Arely Gomez lors d'une conférence de presse à Mexico.

Parmi les personnes arrêtées figure également le beau-frère d'El Chapo, qui aurait supervisé les travaux de construction du tunnel par lequel le puissant narcotrafiquant s'est échappé d'une prison à haute sécurité le 11 juillet, près de la capitale.

«On peut dire que le groupe responsable de la planification et de l'organisation de l'évasion a été démantelé», a déclaré la procureure.

Guzman s'était évadé par un tunnel de 1,5 kilomètre, circulant sur une moto fixée sur des rails et débouchant dans une maison en construction au milieu des champs.

Après son évasion, il a été emmené dans l'État de Queretaro (centre) où le pilote l'attendait, a précisé Gomez. Ils se sont envolés vers une région où Guzman «a trouvé refuge», a-t-elle ajouté, sans toutefois préciser de quelle région il s'agissait.

Il a quelques jours, les autorités avaient toutefois annoncé que les forces spéciales de la Marine mexicaine avaient mené plusieurs opérations dans les États de Sinaloa et du Durango, dans le nord-ouest du pays, connu comme le «Triangle d'or», fief du narcotrafiquant.

Guzman, 58 ans, est parvenu à échapper aux forces spéciales, mais s'est blessé à la jambe et au visage lors de sa fuite, ont indiqué des responsables à l'AFP.

Les autorités ont arrêté plus d'une douzaine de fonctionnaires dans le cadre de l'enquête, parmi lesquels le directeur de la prison d'Altiplano d'où s'est échappé El Chapo et le coordinateur national des prisons.

L'évasion du puissant narcotrafiquant a constitué un sérieux camouflet pour le président mexicain Enrique Peña Nieto, qui avait obtenu des succès notables dans la lutte contre les cartels de la drogue au début de son mandat.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer