Colombie: 11 morts dans un accident d'avion militaire

Il s'agit du 2e accident impliquant un avion... (PHOTO AFP)

Agrandir

Il s'agit du 2e accident impliquant un avion militaire d'Airbus en un peu plus de 3 mois, après l'écrasement d'un A400M à Séville, qui avait fait 4 morts le 9 mai.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
BOGOTA

Onze militaires sont morts dans l'accident d'un appareil des forces aériennes en Colombie, un Airbus CN235, ont indiqué les forces aériennes colombiennes (FAC).

«Vendredi soir, un CASA 235 de transport s'est abîmé dans la zone de Las Palomas, municipalité d'Agustin Codazzi dans le département de Cesar, avec 11 personnes à bord», selon un communiqué des FAC, qui a évoqué une panne de moteur.

La zone de Las Palomas se trouve à quelque 780 km au nord-est de Bogota.

Le président Juan Manuel Santos avait annoncé plus tôt l'écrasement, mais en parlant de la mort de 12 militaires.

«Nous déplorons un terrible accident d'un avion CASA dans lequel ont péri douze héros des forces aériennes de Colombie. Nos condoléances à leurs familles», a écrit le président sur son compte Twitter.

Le constructeur de l'appareil, Airbus Defense and Space (la division militaire du groupe européen Airbus), a indiqué dans un communiqué samedi avoir été informé de cet accident.

Airbus DS a précisé qu'il s'agissait d'un CASA CN235-200M, en configuration de transport militaire, assemblé dans l'usine espagnole de Séville et livré en 1998.

«Les pensées du groupe et de ses employés vont à ceux touchés par cet accident», a ajouté le constructeur, précisant qu'il ne disposait d'aucune autre information à ce stade.

Le CASA CN-235 est un avion équipé de deux turbopropulseurs General Electric, capable de transporter jusqu'à 6 tonnes de matériel ou 51 personnes. Appareil multimissions, il peut notamment accomplir des missions de transport de troupes ou de soutien logistique.

Selon le site internet d'Airbus DS, 279 exemplaires ont été livrés à une quarantaine d'opérateurs, sur un total de 283 commandes.

Il s'agit du 2e accident impliquant un avion militaire d'Airbus en un peu plus de 3 mois, après l'écrasement d'un A400M à Séville, qui avait fait 4 morts le 9 mai.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer