Mexique: dix morts lors d'une fusillade à Monterrey

Situé à la frontière avec les États-Unis, le... (Photo Emilio Vazquez, AP)

Agrandir

Situé à la frontière avec les États-Unis, le riche État industriel de Nuevo León est le théâtre d'affrontements violents entre les cartels pour le contrôle des routes de la drogue.

Photo Emilio Vazquez, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MONTERREY

Dix personnes ont été tuées vendredi lors d'une fusillade dans un bar près de Monterrey, dans le nord du Mexique, selon les autorités locales.

Plusieurs hommes armés sont arrivés à bord de deux véhicules et ont ouvert le feu sur des personnes à l'intérieur de l'établissement, vers 16h00, dans la localité de Garcia, selon le procureur de l'État de Nuevo León.

Les assaillants ont dénudé sept corps et emporté 10 000 pesos (650 dollars) en liquide, a précisé à l'AFP un responsable sous couvert d'anonymat.

«Sept personnes sont mortes sur place, et trois (ont succombé à leurs blessures) à l'hôpital», a déclaré le porte-parole chargé de la sécurité de l'Etat de Nuevo León, Jorge Domene.

On ignore pour l'instant les motifs de cette tuerie. La police locale et l'armée se sont déployées sur place afin de boucler la zone.

La ville de Garcia (145 000 habitants) est le fief du nouveau gouverneur de l'État de Nuevo León, Jaime Rodríguez alias «El Bronco» («La grande  gueule»). Jaime Rodríguez est devenu le premier gouverneur indépendant de l'histoire du Mexique lors des élections locales et législatives du 7 juin dernier. Sa lutte contre le cartel des Zetas, lorsqu'il était maire de Garcia, lui a valu une grande popularité dans la région.

«El Bronco» affirme avoir survécu à cette époque à deux tentatives d'assassinat. Sa fille, alors âgée de 2 ans, aurait par ailleurs été brièvement enlevée.

Le leader du cartel des Zetas, Omar Trevino, alias «Z-42», a été arrêté en mars dernier dans la banlieue de Monterrey. Son groupe criminel est notamment accusé d'avoir incendié en 2010 le casino de cette ville, provoquant la mort de 52 personnes.

Situé à la frontière avec les États-Unis, le riche État industriel de Nuevo León est le théâtre d'affrontements violents entre les cartels pour le contrôle des routes de la drogue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer