Raul Castro fustige un «monde globalisé, injuste et inégal»

Raul Castro... (Photo Ismael Francisco, Archives AP)

Agrandir

Raul Castro

Photo Ismael Francisco, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
LA HAVANE

Le président cubain Raul Castro a ouvert lundi un sommet caribéen par un appel à l'intégration économique et politique régionale, exhortant ses partenaires à joindre leurs forces face à un monde «globalisé, injuste et inégal».

«Je vous propose d'échanger idées et propositions viables pour continuer à travailler ensemble au développement de notre coopération bilatérale, nos échanges et la diversification de nos relations économiques et commerciales pour faire face aux défis imposés par le monde globalisé, injuste et inégal dans lequel nous vivons», a déclaré le président cubain à l'ouverture d'un sommet entre Cuba et les quinze États de la Communauté des Caraïbes (Caricom).

«En tant que petites nations insulaires et pays en développement, nous devons survivre dans un monde secoué par une crise économique globale», a-t-il ajouté, appelant de ses voeux «une imprescriptible intégration politique, économique et sociale».

Dimanche, les dirigeants des pays des Caraïbes ont appelé les États-Unis à lever l'embargo qu'ils imposent depuis 52 ans à Cuba, le qualifiant d'«absurde». Les États-Unis et Cuba n'ont plus de relations diplomatiques complètes depuis 1961.

Le sommet d'une journée Cuba-Caricom s'ouvre à La Havane en même temps que le Sommet ibéro-américain de Veracruz (Mexique, lundi et mardi), auquel les autorités cubaines n'ont pas encore officiellement confirmé leur participation. Raul Castro n'a assisté à aucun sommet ibéro-américain depuis son arrivée à la présidence en 2008.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer